Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Du bruit dans les oreilles, de la poussiere dans les yeux.overblog.com

Blog culturel. Chroniques littéraires, musicales et interviews

Chronique de La chapelle des Damnés de Samuel Gance

Publié le 25 Novembre 2013 par Dubruit Danslesoreilles in Chroniques, coups de coeur

Chronique de La chapelle des Damnés de Samuel Gance

La chapelle des damnés est le second roman de Samuel Gance. Je découvre l’auteur avec ce texte très noir. Tout ce que j’aime.

4ème DE COUVERTURE :

Ivo Varmon, un archéologue en pleine dépression suite à un drame familial, choisit de partir sur les routes de France pour tenter d’oublier. Il est vite rattrapé par son instinct quand, au détour d’une forêt profonde, il découvre ce qu’il croit être une petite chapelle perdue. Bien décidé à fouiller dans ce bâtiment qui l’intrigue beaucoup, il s’installe dans le village voisin, peuplé de personnages au comportement étrange...

MON AVIS :

Le titre et la couverture du livre annoncent la couleur. Noirceur et ésotérisme sont au programme.

La chapelle que va découvrir Ivo Varmon cache une bien intrigante fresque. En tentant de percer les secrets de ce lieu mystérieux, notre héros s’exposera à l’essence même du mal.

La plume de Samuel Gance est diablement efficace ! L’écrivain distille un climat pesant et angoissant. On se pose énormément de questions tout au long du récit.

Les habitants de ce petit village, quand on gratte un peu le vernis, se révèlent être bien inquiétants.

Le personnage d’Ivo est très intéressant et plein de complexité. En effet, au début du livre c’est un homme au bord du gouffre, prêt à en finir avec la vie. C’est la découverte de cette chapelle maudite qui redonnera un sens à son existence tout en exerçant sur lui une dangereuse fascination.

L’interaction entre l’archéologue et Lucy, une jeune punk prise en stop par Ivo, est savamment construite. Un mélange d’amour et de jeu de domination, une passion dévorante et irraisonnée.

J’ai ressenti à la lecture de ce livre, les mêmes sensations que celles que j’ai pu avoir en tournant les pages de l’œuvre du grand HP Lovecraft.

Il y a d’ailleurs des passerelles entre les deux auteurs. Dans un premier temps l’arrivé d’un étranger dans un village qui est sous l’influence d’une divinité maléfique (un point de départ lui aussi traité par le créateur du mythe de Cthulhu). Ensuite, ils ont également en commun le pouvoir de distiller une atmosphère incroyable qui est propice à faire frissonner le lecteur.

Samuel Gance est une vraie découverte pour moi. Je suivrais désormais de près ses projets à venir.

Editions Ex Aequo

150 pages

Octobre 2013

13 euros

Commenter cet article

Black Kat 26/11/2013 15:23

Je ne connais pas cet auteur mais j'adore les romans ésotériques... donc tu sais ce que je vais faire, hein? ... le noter dans ma wishlist bien sûr !!! Heureusement que Noël approche pour les personnes sages... ;)

Alex-Mot-à-Mots 26/11/2013 10:28

Oui, mais la couverture.....