Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Du bruit dans les oreilles, de la poussiere dans les yeux.overblog.com

Blog culturel. Chroniques littéraires, musicales et interviews

Qaund le pouvoir des mots fait du bruit dans nos oreilles

Publié le 2 Décembre 2013 par Dubruit Danslesoreilles in Quand le pouvoir des mots...

Qaund le pouvoir des mots fait du bruit dans nos oreilles

Amis du blog de Mr Dubruit bonsoir !

Pour démarrer ce résumé de novembre, faut qu’j’vous parle d’un big coup de cœur, une vraie découverte, un truc énOOOrme. Je veux vous parler de … tadaaaaam…
« Enfin (tous) réunis » de la talentueuse Annabelle Léna !
Le polar que j’attendais depuis quelques temps, celui qui ne ressemble à aucun autre, celui dont je voudrais que tu coures l’acheter, parce que. Du noir, de l’humour, un personnage hors norme… une écriture qui tue !

Et pour en savoir plus, je me suis précipitée vers THE auteure pour avoir quelques éclaircissements. Vous pouvez donc également consulter l’entretien de la grande (j’dirai dans les 1m72 à vue d’œil) Annabelle Léna.

Ceci étant souligné, passons à mes autres lectures… en novembre, j’ai aussi lu :

« Ce qui reste en forêt » de Colin Niel
Nous sommes en forêt. Imaginez ces arbres démesurés, cette faune bruyante, cette humidité ambiante. Imaginez une station de recherche scientifique faite de carbets, là, au milieu d’un océan vert... et la mort qui rode.

« Un mari ordinaire » de Christine Cerrada
"Elle ne voulait plus jamais, jamais, que qui que ce soit lui dise comment elle était ou n’était pas, et la condamne à l’être."
Entre réalité d’une vie ordinaire et poésie d’une vie retrouvée, un texte modeste qui touche l’âme. Simplicité des mots face à la profondeur des ressentis.

« Les tribulations de Stéphy J. » de Stéphanie Jaeger
Journal de bord d’une femme moderne. Drôle, efficace, direct.

Et retrouver la première participation de Loley Read dans Au Pouvoir Des Mots avec son avis de lecture sur
« La mort en tête » de Sire Cédric.
« Tel un marionnettiste diabolique, Sire Cédric joue avec ses héros de papier comme avec nos émotions. Attention, en ouvrant ce livre, vous n'aurez pas une seconde de répit ! »

Je n’ai plus qu’à remercier encore Mr Dubruit pour son hospitlité, à vous dire au mois prochain et … hasta la vista !

Commenter cet article