Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Du bruit dans les oreilles, de la poussiere dans les yeux.overblog.com

Blog culturel. Chroniques littéraires, musicales et interviews

Chronique de Plein gaz de Stephen King et Joe Hill

Publié le 12 Janvier 2014 par Dubruit Danslesoreilles in Chroniques

Chronique de Plein gaz de Stephen King et Joe Hill

Père et fils se retrouvent autour d’une histoire inspirée d’un maitre du genre. Je parle bien sûr de Stephen King, son fiston Joe Hill et Richard Matheson. Trois générations, trois écrivains talentueux qui excellent dans l’art de la nouvelle.

Alors, allons-y Plein gaz vers ce texte de 90 pages, histoire de voir si la promesse est tenue !

4ème de COUVERTURE :

 

Sur une route désolée du Nevada, un gang de motards est pris en chasse par un camion fou, apparemment bien décidé à les éliminer un à un. Il n'existe qu'une seule issue pour sauver sa peau : ne jamais ralentir…

Inspiré par le désormais classique Duel, de Richard Matheson, adapté au cinéma par Steven Spielberg dans son premier film, Plein Gaz marque la première collaboration entre Stephen King et Joe Hill.

 

MON AVIS :

Je me suis penché sur ce livre après avoir terminé le fort sympathique Cornes de Joe Hill. Avec lui, la relève est assurée, car le style est assez proche de celui de Stephen King, mais avec une touche plus moderne peut-être.

Bon, je dois vous le dire tout de go, Plein Gaz n’est pas renversant, il n’est pas mauvais non plus, loin de là. L’histoire est assez basique : un gang de motards se fait poursuivre par un camion qui les élimine un par un. J’avoue qu’une chose m’a posé problème : comment diable, un poids lourd peut rattraper des motos ? Bon, ce sont des Harley ok, mais quand même !

L’intérêt de l'œuvre réside dans le jeu de miroir qu’il y a entre les auteurs et les personnages. Le chef de clan, Vic a du mal à avoir de l’emprise sur son fils Race (dont la description physique est proche de Joe Hill). On ne peut s’empêcher de se demander à quel point les géniteurs du livre ont mis d’eux dans ces deux protagonistes.

Je suis peut-être un peu dur, mais voilà, au vu de l’affiche, vous comprendrez que je sois exigent.

Je le conseille tout de même aux fans de King qui de toute manière se sont déjà jetés dessus, mais je vous invite à découvrir Joe Hill par le biais de ses propres écrits qui sont bien plus représentatifs de sa plume.

 

96 pages

JC Lattès

 janvier 2014

6 €

 

Commenter cet article

Pierre FAVEROLLE 22/02/2014 17:12

Comme toi, Yvan, je n'ai pas été emballé par ce court roman. Trop peu d'ambiance, et même les scènes où le camion attaque ne font pas rugir de bruits de ferraille. Bof. Amitiés

Alex-Mot-à-Mots 13/01/2014 14:02

Une écriture à 4 mains qui a l'air intéressante.

The Cannibal Lecteur 13/01/2014 10:53

Hello,

Je viens de lire deux chroniques et toutes deux sont différentes... Si je le trouve, je me pencherai dessus, on ne sait jamais, je pourrais aimer...

Mais en effet, un camion est moins rapide qu'une moto... et moi maniable aussi !

sylvie G 12/01/2014 09:44

j'ai beaucoup lu Stephen King , puis j'ai arrêté car certains de ses livres ne me plaisaient plus .Puis j'ai repris sa lecture récemment avec Dôme et surtout 22/11/63 .Joe Hill je suis en train de lire le costume du mort , qui promets d'être pas mal .Alors les 2 associés j'aurais pu être tentée , oui ,mais je ne me précipite plus les yeux fermés dorénavant .Et là , je crois bien que je vais passer mon tour . Le sujet n'a rien d'original et il y a tellemnt d'autres livres à découvrir ! ;)