Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Du bruit dans les oreilles, de la poussiere dans les yeux.overblog.com

Blog culturel. Chroniques littéraires, musicales et interviews

Chronique de NeoNomicon d'Alan Moore et Jacen Burrows

Publié le 2 Avril 2014 par Dubruit Danslesoreilles in BD

Chronique de NeoNomicon d'Alan Moore et Jacen Burrows

Le sticker collé sur la couverture de NeoNomicon est riche en promesses : Alan Moore revisite H.P. Lovecraft – Public averti.

Moore est un des grands du monde du comics. Il excelle dans l’art de la relecture comme peut l’attester la réussite de From Hell (le mythe de Jack l’Éventreur), alors si quelqu’un peut se frotter au monument Lovecraft, c’est bien lui. Il sera accompagné dans cette tâche par Jacen Burrows qui a travaillé avec Warren Ellis sur la série Transmopolitain.

4ème DE COUVERTURE :

Des agents du FBI visitent l’un de leur ancien collègue interné dans un asile psychiatrique. Deux crimes lui ont été imputés. Depuis, ce dernier, Sax, ne parle plus, mais cela n’empeche pas Lamper et Brears d’enquêter sur cette sombre histoire. De l’univers des dealers de leur ville, aux cercles fermés d’initiés à des rituels sexuels pour le moins étranges, les deux agents sont bien loin d’imaginer ce qui s’est réellement passé…

 

MON AVIS :

Le prologue nous explique comment Aldo Sax, agent du FBI, a sombré dans la folie lors d’une enquête sur une série de meurtres très violents.

Les agents Lampers et Brears vont alors reprendre les investigations. La piste les mène rapidement sur les traces d’adorateurs de Lovecraft…

Les références au maître de la terreur sont pléthores, jusque dans les moindres  détails. La mise en abîme est d’une grande efficacité et l’atmosphère générale est glauque à souhait.

La mention « Pour public averti » n’est pas galvaudée ici ! Déjà,  Bears souffre de nymphomanie et les rencontres que feront les deux agents du FBI amèneront leur lot de déviances (drogues, sexe, meurtres).

Je ne suis pas forcément fan du pinceau de Jacen Burrows mais là, certaines scènes sont très réussies.

NeoNomicon est violent et cru. C’est aussi une des plus belles œuvres inspirées du travail de Lovecraft. Alan Moore va plus loin que le simple hommage, il modernise le mythe et ouvre d’autres voies. Voici donc un très bon Graphic Novel réservé à un public adulte.

 

Urban Comics

176 pages

Octobre 2013

17,50€

Commenter cet article

Mordhogor 02/04/2014 22:05

J'ai beaucoup aimé cet album, étant fan de Lovecraft (et aussi admirateur de Moore même si je ne connais pas tout). L'addiction au sexe est plutôt crue et pourrait choquer Lovecraft, mais après tout l'auteur se choquait de choses qui aujourd'hui ne surprennent plus (la présence de l'Autre, de l'étranger, l'obsession du mélange des races), et il faut évoluer. La violence est surprenante, notamment quand elle frappe les protagonistes et nous éclabousse en pleine figure. Une belle réussite éloignée des poncifs du genre, du Moore quoi !