Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Du bruit dans les oreilles, de la poussiere dans les yeux.overblog.com

Blog culturel. Chroniques littéraires, musicales et interviews

La chronique de Loley: L’échiquier d’Howard Gray de Florent Marotta

Publié le 14 Avril 2014 par Dubruit Danslesoreilles in Chroniques

La chronique de Loley: L’échiquier d’Howard Gray  de Florent Marotta

Aujourd'hui est un jour spécial sur DBDLO. J'ai le plaisir d'accueillir la chroniqueuse itinérante qui sillonne les blogs de France et de Navarre, je parle bien-sûr de Loley!

Elle nous présente aujourd'hui son avis sur L’échiquier d’Howard Gray de Florent Marotta.

Madame, vous êtes ici chez vous!

Résumé :

Après un carnage à l’explosif dans le métro parisien, la France vit dans la terreur d’un terroriste Iranien ; Racheed Al’Wesan. La police piétine. Alors comme elle en a pris l’habitude pour pallier à son manque d’effectifs et de moyens, elle fait appel à un partenaire privé pour l’aider. C’est ainsi que l’ ombrageux et alcoolique Gino Paradio, lieutenant défroqué de la Police Judiciaire, devenu détective désargenté, se voit confier des recherches par son ancien chef de service. Des terroristes islamiques, des tueurs à gage, un conseiller présidentiel, un mercenaire, un hacker, des criminels sordides, un patron du CAC 40, la mafia calabraise : Gino Paradio, dit « le Pit’ » va devoir abandonner une vengeance personnelle pour débrouiller l’écheveau compliqué de cette traque sanglante à l’ennemi public N°1. Mais comment distinguer, sur l’échiquier, les pièces blanches des noires, et qui sont les joueurs ?

 

L'avis de Loley:

L'histoire débute avec un chapitre qui intrigue, les rouages de mon cerveau se sont immédiatement mis en marches, des milliers de questions déboulent et il n'en faut pas plus à ma curiosité pour s'activer.

 

C'est parti je suis rentrée dans un polar d'une excellente qualité, l'auteur a son propre style, la construction résulte d'un travail conséquent, on peut sentir le temps donné et la recherche pour obtenir un résultat nickel. Une écriture affirmée et sûre c'est un réel plaisir à suivre.

Du début à la fin je me suis répétée que je lisais un livre inspiré par personne, un livre propre à l'auteur avec une impression constante de nouveauté.

 

J'ai passé un moment avec Gino, cet ancien flic est un animal blessé, d'ailleurs ses anciens collègues le surnomment "le Pit' ", tiré du Pitbull, un chien à la mâchoire surpuissante, soupçonné de dangerosité il inspire la crainte et la méfiance. Gino est pareil une fois qu'il tient quelqu'un il ne le lâche plus.

Le privé va se voir confier des recherches par son ancien service qui vont le mener dans une traque aussi passionnante que dangereuse.

L'islam est un sujet sensible que l'auteur a investi avec brio, il est évident que lorsque le sujet est maîtrisé sur le bout des doigts il en est d'autant plus intéressant. D'ailleurs à l'évocation de l'armée on ressent presque le vécu de l'auteur que l'on peut deviner à sa biographie.

Gino est doué mais arrivera-t-il à mettre la main sur Racheed Al'Wesan l'homme le plus recherché de France. Ses déboires d'alcoolique vont-t-ils faire rater ses plans ?

 

J'ai aussi apprécié la connaissance de l'auteur sur des termes un peu techniques comme la préemption d'un bâtiment, oups déformation professionnelle sorry, en tout cas c'est très carré et donne une excellente crédibilité à l'enquête. Celle-ci est d'ailleurs très sympa à suivre, j'ai presque eu l'impression d'y participer, le lecteur se prend au jeu et se sent intégré.

L'action quant à elle est prenante et réjouissante, elle est fortement complétée par les descriptions qui enrichissent le tout.

 

Niveau émotion j'ai été servie, j'ai pu à un certain moment me sentir impuissante et torturée par la douleur d'un des personnages ou encore dévorée par l'envie de tenir le dénouement, justement il tombe à pic ce dénouement les explications sont parfaites pour tout rassembler en un seul morceau (ou presque ...) et éclairer le lecteur sur les derniers détails de l'affaire.

 

J'ai pu me rendre compte à quel point une partie d'échec peut être machiavélique et cruelle quand on se trouve en plein milieu, sa fin est sublime tellement est est forte en actions et sensations, j'en ai presque eu des sueurs froides, elle est d'ailleurs très travaillée bravo à l'auteur !!!

 

Les couvertures des livres des éditions Rouge-Sang sont superbes, voilà la suite d'une bien jolie collection dans ma bibliothèque, je m'empresse donc de remercier cette maison d'édition ainsi que Florent Marotta pour cette lecture.

 

L'échiquier d'Howard Gray est de ces livres qu'on souhaiterait pouvoir lire sans interruptions, difficile à lâcher on ne peut que trouver les gestes du quotidien ingrats. Si je peux déjà vous donner une info, les dernières pages laissent imaginer une suite qui m'a laissée l'écume à la bouche, l'envie de continuer avec Gino et son copain hacker est incroyablement forte, je suis sûre d'être exaucée !!!

 

 

 

La chronique de Loley: L’échiquier d’Howard Gray  de Florent Marotta

Biographie de l'auteur :

Florent Marotta est né à Firminy le 22 mars 1976,écrivain français de romans policiers ou romans noirs, Florent Marotta commence pourtant l'écriture par de la Fantasy, genre qu'il affectionne et qui est à l'origine de sa passion pour la lecture. Aujourd'hui il compte trois romans policiers/thrillers : Projet T ; Injection de Réalité 2.0 et L'échiquier d'Howard Gray. Créateur du personnage de Gino Paradio, agent de recherche privé et ex-flic déchu, héros de L'échiquier d'Howard Gray, il travaille à la suite des aventures de ce personnage rustre mais attachant.

Commenter cet article