Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Du bruit dans les oreilles, de la poussiere dans les yeux.overblog.com

Blog culturel. Chroniques littéraires, musicales et interviews

Chronique de L’Abomination d’Innswich d'Edward Lee

Publié le 9 Mai 2014 par Dubruit Danslesoreilles in Chroniques

Chronique de L’Abomination d’Innswich d'Edward Lee

Edward Lee, vous connaissez ? Le monsieur est tout de même l’auteur d’une quarantaine de romans (c’est ce que nous apprend la 4ème de couverture et le site des éditions Necropublications qui distribuent les livres de ce dernier). L’écrivain s’est apparemment lancé dans un projet hommage à Lovecraft à travers plusieurs novellas ou nouvelles. L’Abomination d’Innswich est le premier de ces textes à être édité en France par le biais de Mythologica.

4ème de couverture :

Riche dilettante et fan de Lovecraft, à titre posthume puisque le maître mourut quelques années plus tôt, Foster Morley entreprend une tournée en bus à travers le Massachussets, cherchant à mieux connaître les lieux qui inspirèrent le maître. Jusqu’à ce qu’il tombe sur Innswich, une petite ville côtière qui pourrait bien avoir inspiré Lovecraft pour « Le cauchemar d’Innsmouth ! » S’attardant en ville, il découvre que l’hôtel même ou le maître a séjourné. Et un douteux photographe l’appâte en prétendant détenir une photo de l’écrivain, preuve incontestable de son passage en ville. Mais pourquoi toutes les femmes de ce petit port sont-elles enceintes ? Quels rituels sinistres se déroulent dans l’étage condamné de l’hôtel ? Et si Lovecraft ne s’était pas juste inspiré des lieux ? Et si certaines de ses créatures les plus grotesques n’étaient pas le fruit de son imagination ?

 

Mon avis :

Riche idée qu’a eu Edward Lee d’envoyer son héros sur les traces de HP Lovecraft quelques années après sa mort, en 1939 pour être précis. Qui n’a pas rêvé de marcher dans les pas de son idole pour découvrir les paysages qui l’ont amené à écrire tel ou tel passage d’un de ses livres ?

Le cauchemar d’Innsmouth est un de mes textes favoris du maître Lovecraft. C’est donc avec grande joie que je me suis plongé dans la lecture de l’Abomination  d’Innswich et, je n’ai pas été déçu. Attention, nous sommes loin de la qualité de l’œuvre qui a inspiré Lee, mais nous avons entre les mains un bel hommage qui ravira les fanatiques d’Howard Phillips.

Le lieu ayant suggéré Le cauchemar d’Innsmouth a bien changé et le petit village de pêche s’est transformé en ville à la forte croissance économique. Pourtant, les habitants restent bien inquiétants…

J’ai apprécié que l’auteur ne plagie pas le style de Lovecraft et s’affranchisse de certains codes. Alors, oui, le narrateur nous raconte des faits passés comme dans l’ensemble des nouvelles de Lovecraft, mais ici, l’horreur n’est pas « indicible » et le sexe  est bien présent. Nous sommes loin du puritanisme d’H.P.

L’abomination d’Innswich se lit comme on regarde un bon épisode des Contes de la Crypte. C’est sympa et à défaut d’être terrifiant il se révèle drôle (parfois) et divertissant (toujours). Un hommage en forme de série B décomplexée qui ravira grand nombre de fan de monsieur Lovecraft.

 

Editions Mythologica

150 pages

Avril 2014

11€

Chronique de L’Abomination d’Innswich d'Edward Lee
Commenter cet article