Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Du bruit dans les oreilles, de la poussiere dans les yeux.overblog.com

Blog culturel. Chroniques littéraires, musicales et interviews

Chronique de Trouble[s] de Lafani et Renault

Publié le 18 Mai 2014 par Dubruit Danslesoreilles in Chroniques

Chronique de Trouble[s] de Lafani et Renault

Florian Lafani et Gauthier Renault sont déjà à l’origine d’un roman publié en 2010 qui avait rapport au milieu du poker. Ils nous reviennent, aujourd’hui, avec Troubles, un thriller à épisodes, qui après une première parution numérique au rythme de deux parties par semaine en mars, il sortira sous forme papier en juin.

4ème de COUVERTURE :

Six otages filmés par webcam.

Des millions de votants sur Facebook.

À vous de choisir qui restera en vie.

 

« Au secours! » Quand le jeune Tom  Laughton lit ce message sur le Facebook de son ami Erasmus, il se moque de lui : « Alors, Erasmus, de retour à Londres ? »

Mais Erasmus ne répondra pas, car il vient d’être kidnappé, avec cinq autres personnes provenant des quatre coins du monde. Aussitôt, des vidéos des séquestrés commencent à circuler sur Internet.

Ni la police, menée par l’agent Clara Capland, ni les médias ne parviennent à mettre un terme à la plus incroyable prise d’otages que le monde ait connue.

Le pire surgit alors sous la forme d’un vote sur Facebook : « Choisissez celui que vous voulez sauver. » Et pour montrer à tous qu’il est sérieux, le kidnappeur tue un premier otage, froidement, en direct. « Pour celui-là, vous ne pouviez rien faire. Lequel des cinq autres allez-vous sauver ? »

Tension permanente, rebondissements de haut-vol, fausses pistes et frayeurs, TROUBLE[S] est un "thriller en série" en 7 épisodes, et a le don de rendre accro dès les premières pages.

 

MON AVIS :

Trouble[s] relève d’un concept très intéressant. Résolument orienté vers la modernité, il surfe sur la culture du tout numérique. Le propos rejoint d’ailleurs la forme avec cette parution par épisode sur le web.

Le fait de construire le roman comme une série TV est également séduisante. Je m’attendais à voir une sorte de télé-réalité où les candidats (pas vraiment volontaires)  risquent leurs vies à chaque prime time, mais ce n’est pas vraiment ce point de vue qu’ont choisi les auteurs, du moins pas en totalité.  Car si nous suivons bien les malheureux sélectionnés, cela ne constituera pas la majorité du texte, loin de là. Il y a une multitude de personnages qui gravitent autour de ce funeste événement : policiers, amis des victimes, journalistes… et c’est ici que le bât blesse. À trop multiplier les protagonistes sans leur donner de réelle consistance, le duo d’écrivains perd le lecteur.

La réflexion sur le pouvoir des réseaux sociaux et des médias est bien présente, mais aurait mérité d’être plus développée.

L’écriture va à l’essentiel, les scènes d’actions s’enchainent et il n’y a pas de temps mort, mais pour être franc j’ai eu beaucoup de mal à me sentir impliqué par le sort des otages.

Une bonne idée ne fait donc pas un bon livre. Troubles n’est pas mauvais en soi, mais il aurait pu être bien plus aboutit. Dommage.

Les avis sont pourtant plutôt bons sur le net alors en voici un, celui de Frédéric Fontes pour 4ème de couv, qui vous donnera un éclairage bien plus positif que le mien :

http://www.4decouv.com/2014/04/chronique-troubles-florian-lafani.html

 

Le livre de poche éditions/  Editions de l’épée

Juin 2014

300 pages

Commenter cet article

Florian Lafani 19/05/2014 11:20

Bonjour,

Merci beaucoup pour ce retour de lecture sur notre texte. Effectivement, nous n'avons pas fait le choix de centrer uniquement ce roman sur une sorte de télé-réalité, souhaitant abordant la thématique de l'information d'un point de vue plus large. Quant aux nombreux personnages, c'était un risque, nous en avons conscience, mais nous avons voulu jouer aussi avec cette caractéristique inhérente à de nombreuses séries TV. En tout cas, même si vous n'avez pas été totalement convaincu, nous vous remercions de cette lecture très intéressante. Bien cordialement