Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Du bruit dans les oreilles, de la poussiere dans les yeux.overblog.com

Blog culturel. Chroniques littéraires, musicales et interviews

Chronique Le jour des Morts de Nicolas Lebel

Publié le 21 Mai 2014 par Dubruit Danslesoreilles in Chroniques, coups de coeur

Chronique Le jour des Morts de Nicolas Lebel

Le jour des Morts est le second roman de Nicolas Lebel, un nom à retenir, car ce thriller est purement et simplement le meilleur que j’ai lu en 2014 !

Ceux d’entre vous qui ont découvert l’univers de l’écrivain avec L’heure des fous, le premier thriller de celui-ci, seront enchantés de retrouver le capitaine Merlicht et toute son équipe. Pour les autres, pas de panique, le livre peut se lire indépendamment sans aucun problème de compréhension et je dis cela en connaissance de cause puisque Le jour des Morts est le premier texte de Nicolas Lebel que je lis… et je peux vous assurer que cela ne sera pas le dernier !

4ème de Couverture

Paris à la Toussaint. Le capitaine Mehrlicht, les lieutenants Dossantos et Latour sont appelés à l'hôpital Saint-Antoine : un patient vient d'y être empoisonné. Le lendemain, c'est une famille entière qui est retrouvée sans vie dans un appartement des Champs-Élysées. Puis un couple de retraités à Courbevoie... Tandis que les cadavres bleutés s'empilent, la France prend peur : celle qu'on surnomme bientôt l'Empoisonneuse est à l'oeuvre et semble au hasard décimer des familles aux quatre coins de France depuis plus de quarante ans. Les médias s'enflamment alors que la police tarde à arrêter la coupable et à fournir des réponses : qui est cette jeune femme d'une trentaine d'années que de nombreux témoins ont croisée ? Comment peut-elle tuer depuis quarante ans et en paraître trente ? Surtout, qui parmi nous sera sa prochaine victime ? Dans la tornade médiatique et la vindicte populaire, chacun reconnaît la tueuse : elle est une voisine, une soeur, une ex, et la chasse aux sorcières s'organise. Mais derrière l'Empoisonneuse, c'est la Mort elle-même qui est à l'oeuvre, patiente et inexorable : nul ne lui échappera

 

Mon avis :

D’emblée, ce qui frappe avec Le jour des Morts, c’est sa densité. Nous sommes à mille lieues des thrillers version page turner (que j’apprécie beaucoup soit dit en passant). Ici, pas de chapitres courts, mais de longues parties (il y en a quatre pour 380 pages).

Ce livre ne se dévore pas, il se déguste doucement pour prendre la mesure de la prose impeccable de l’auteur (il est linguiste et ça se sent !).

Ce rythme donne une atmosphère particulière à ce roman. La carte du sensationnel n’est jamais jouée et le récit bien ancré dans le réel. Le thème lui-même va dans ce sens puisque le tueur en série de l’histoire est une empoisonneuse, et qui a-t-il de moins spectaculaire que quelqu’un qui liquide ses victimes sans avoir de contact avec eux ?

J'imagine déjà certains d’entre vous qui font de gros yeux et qui se disent que vu comme ça on doit s’ennuyer à  cette lecture. Mais non ! Il n’en est rien, bien au contraire. L’auteur a pris le parti risqué de ne jouer d’aucun artifice et ne compter que sur la qualité de l’intrigue et des protagonistes. Il réussit avec brio à immerger le lectorat, le tour de force est remporté.

La qualité première du roman tient à des personnages bien étoffés et surtout incroyablement attachants. C’est le cas de Mehrlicht, flic « à l’ancienne », bourru et épicurien dont les envolées lyriques sont désopilantes ! Sous ce masque se cache un homme brisé par la vie qui a de vraies valeurs. Sa relation avec son ami, Jacques, en stade terminal d’un cancer est bouleversante.

Je pourrais passer en revue chaque personnage et vous dire à quel point Nicolas Lebel a réussi à leur insuffler la  vie, mais ma chronique serait alors bien trop longue. L’essentiel à savoir est que ce livre est une petite perle et qu’il faut vous jeter dessus !

Je tenais également à féliciter l’éditeur et  l’illustrateur qui ont fait un très bon travail. À ce titre je vous recommande de regarder avec attention le centre de la flamme de la couverture. Il s’y cache un sinistre présage…

 

Editions Marabout

21 Mai 2014

380 pages

19.99€

Commenter cet article

Alex-Mot-à-Mots 22/05/2014 09:22

Me voilà tentée....

Dubruit Danslesoreilles 21/05/2014 22:18

Messieurs, vous savez ce qu'il vous reste à faire!

David Lecomte 21/05/2014 22:15

Ooooh là là !!! Voilà qui donne une furieuse envie de lecture !!! Vite, un libraire !!!!!!!!!

Yvan 21/05/2014 21:07

je crois bien que tu viens de me convaincre, toi ;-)