Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Du bruit dans les oreilles, de la poussiere dans les yeux.overblog.com

Blog culturel. Chroniques littéraires, musicales et interviews

La chronique mystère (La maison de Nicolas Jaillet)

Publié le 31 Juillet 2014 par Dubruit Danslesoreilles in Chroniques

La chronique mystère (La maison de Nicolas Jaillet)

L’idée de la chronique mystère m’est venue grâce au groupe ultra actif sévissant sur Facebook : Read. Composer de fanatiques de lecture, il permet de partager ses avis mais aussi de mettre en place des événements originaux. L’un d’entre eux, « l’été des readers », consiste à envoyer à un membre de la communauté un livre dont on aura caché tout élément susceptible d’identifier le titre ou le nom de l'écrivain. Une sorte de Blind test de la littérature. L’occasion est idéale pour découvrir de nouveaux auteurs et lire sans aucun préjugé. Un énorme merci à Valérie S. pour m’avoir fait parvenir ce roman que j’ai apprécié, mais dont je n’aurais certainement pas fait la lecture, car il est assez éloigné de mon univers.

D’abord, j’ai constaté que le livre était court : 120 pages. Mais vous le savez bien, la quantité n’est en rien proportionnelle à la qualité de l’œuvre.

Dès les premières lignes, j’ai été saisi par le style d’écriture. Simple, direct et incroyablement rythmé.

« Il y a des souvenirs imaginaires. Nous en avons tous ; parfois sans le savoir. Des images que nous gardons gravées dans notre esprit. Par leur précision, elles dépassent souvent nos vrais souvenirs »

L’auteur nous décrit le quotidien d’une famille où personne n’est vraiment heureux. Martine est mariée à Jean, mais ne l’aime pas vraiment. Sa vie est triste, Martine subie, elle supporte, elle serre les dents, car un jour, oui un jour…

Cette tranche de vie est racontée avec beaucoup de pudeur et de non-dit, à l’image de ce que sont les personnages.

Le livre se lit très rapidement. De toute manière, une fois ouvert vous ne le fermerez plus, du moins pas avant avoir terminé la dernière page.

Pour ma part, après quelques minutes me permettant de digérer ma lecture, je retire le camouflage qui m’interdisait jusqu’alors de connaitre qui est à l’origine de ses maux/mots.

Fébrilement une couverture se révèle.

Noire, une porte, une fenêtre.

Un titre : la maison.

Un nom : Nicolas Jaillet…

Editions Rue du Départ

Mars 2013

123 pages

10€

La chronique mystère (La maison de Nicolas Jaillet)
Commenter cet article

Dubruit Danslesoreilles 03/08/2014 10:34

Mais c'est un plaisir!

angeselphie 03/08/2014 10:00

Merci du partage. L'idée me plaît énormément.

Dubruit Danslesoreilles 03/08/2014 09:05

ce fut difficile Alex ;)

Alex-Mot-à-Mots 02/08/2014 20:15

Ah, résister à la curiosité pour ne pas déchirer la couverture papier avant la fin de la lecture.

Dubruit Danslesoreilles 02/08/2014 07:10

Le mystère de mon binôme est résolu ;) Merci Valérie!!