Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Du bruit dans les oreilles, de la poussiere dans les yeux.overblog.com

Blog culturel. Chroniques littéraires, musicales et interviews

Chronique d'Avant, pendant, après de Jean-Marc Parisis

Publié le 5 Octobre 2014 par Dubruit Danslesoreilles in Chroniques, coups de coeur

Chronique d'Avant, pendant, après de Jean-Marc Parisis

En règle générale, je n’aime pas tellement les 4èmes de couvertures où l’on ne peut lire qu’un extrait de texte. Ce n’est pas que je préfère celles qui synthétisent le récit, en réalité, pour moi, une bonne 4ème est celle qui met l’eau à la bouche, celle qui aiguille sans ne rien dévoiler. Pourtant, cette fois, le fragment choisi pour illustrer celle de « Avant, pendant, après » a été comme une fulgurance pour moi.

«La première fois que je l'ai vue, je ne l'ai pas vue, je l'ai aimée de dos. Je savais que lorsqu'elle se retournerait, ce serait pire. Blonde avec des traits de brune. Ses yeux brillaient d'une lumière mystérieuse et familière qui semblait venir du fond de l'enfance. Son visage n'avait pourtant rien d'enfantin, il signalait l'enfance sans la retenir. Elle me regardait, elle regardait ailleurs. Elle portait un vague danger, avec cet air d'en savoir trop et pas assez.»

 

En quelques lignes, alors que Jean-Marc Parisis raconte la première rencontre entre ses deux personnages principaux, j'ai été subjugué par le style de l'auteur.

L'écrivain se penche sur le coup de foudre amoureux et, fatalement, il le fait en trois parties.

Avant, il y a François, auteur de chansons dont les vers sont interprétés par de grands chanteurs de la variété française. L’un d’eux, le plus proche de François, fait d‘ailleurs fortement penser à Johnny (forcément …). Il est en couple avec Laurence qui travaille dans une agence de pub.

«  Nous n’étions mariés ni l’un ni l’autre, nous nous plaisions et nous couchions ensemble, assez classiquement, à Paris, au vingt et unième siècle ».

Pendant, il y a Gail, qu’il rencontre lors d’une soirée. Il en tombe amoureux. Leur relation s’affranchit des codes conventionnels, à mille lieues des romans à l’eau de rose.

« Les amoureux ont leur lexique, chaque couple tient un dictionnaire. »

François peut enfin comprendre le sens profond des chansons qu’il avait pourtant lui-même composé sans en saisir la portée.

Après, il y a … vous le découvrirez en lisant « Avant, pendant et après », un livre superbement écrit. Très éloigné de mes lectures habituelles, il a pourtant su me séduire.

Je terminerais cette chronique par un texte d’un grand parolier de la chanson française qui colle à la perfection à ce roman.

« Il y a une vie avant
Y'a t'il une vie après
Moi c'est la vie pendant
Que je veux me taper
J'y tiens tellement
Je n'aurais jamais pensé
Y planter mes dents
Jusqu'à en saigner »

Christophe Miossec, extrait de la chanson « A l’attaque »

 

Editions, J’ai lu

Septembre 2014

120 Pages

6.1€

Commenter cet article

Alex-Mot-à-Mots 06/10/2014 18:29

Il y a donc un après la lecture de ce livre.