Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Du bruit dans les oreilles, de la poussiere dans les yeux.overblog.com

Blog culturel. Chroniques littéraires, musicales et interviews

Chronique de Du vide plein les yeux de Jérémie Guez

Publié le 18 Octobre 2014 par Dubruit Danslesoreilles in Chroniques

Chronique de Du  vide plein les yeux de Jérémie Guez

Après Paris la nuit et Balancé dans les cordes, Jérémie Guez clos son triptyque sur la capitale avec Du vide plein les yeux.

Jérémie Guez ne perd pas de temps, à 25 ans il a déjà trois publications à son actif et le prix SNCF du polar 2013 dans sa besace.

J’ai été emballé par ses deux premiers livres et il en est de même pour le dernier en date, Du vide plein les yeux. Le lecteur ne sera pas dépaysé par ce roman, l’auteur nous offre un texte dans la continuité de son œuvre.

Le personnage d’Idir a de nombreux points communs avec Tony et Abe (les héros des précédents volumes) : il a des relations compliquées avec sa famille, tendance à se mettre dans des situations difficiles, et les amis qui l’entourent lui sont fidèles. Il y a aussi des différences : Idir est fils de médecin et a eu une enfance plus facile que Tony et Abe.

Au niveau du style c’est toujours aussi noir, l’écriture est cinglante et réaliste. On notera la présence plus importante de dialogues, ces derniers étant composés de répliques concises et directes. Un vrai régal.

En bref, une trilogie excellente qui a vu éclore un grand talent. Maintenant, reste à voir si Jérémie Guez transformera l’essai en nous surprenant lors de son prochain livre qui, je l’espère, saura garder la patte de l’auteur tout en innovant dans le type d’histoire abordée.

 

4ème de Couverture:

 

Après un séjour en prison et des ' années de galère, Idir s'est improvisé détective privé. Sa clientèle : la grande bourgeoisie. Ses missions : suivre des épouses infidèles, surveiller les enfants de parents inquiets. A l'occasion, il lui arrive de menacer quelques personnes, mais la violence, pour lui, c'est terminé. Il en porte encore les cicatrices. Surtout dans sa tête. Alors quand le richissime Oscar Crumley lui demande de retrouver son demi-frère, Idir accepte : les fugues, c'est son rayon. Mais très vite, l'affaire prend une autre tournure. Tout ce qu'Idir cherchait à fuir le rattrape, l'accule. Et lorsqu'il voudra faire demi-tour, il sera déjà trop tard.

 

Editions J'ai lu

Octobre 2014

220 pages

5.20€

Commenter cet article

Alex-Mot-à-Mots 18/10/2014 09:35

Balancé dans les cordes reste un souvenir fort de lecture. Mais il faudrait sans doute que je lise le 1er avant de lire le dernier.