Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Du bruit dans les oreilles, de la poussiere dans les yeux.overblog.com

Blog culturel. Chroniques littéraires, musicales et interviews

Chronique de J'ai toujours aimé ma femme de Gilles Bornais

Publié le 10 Octobre 2014 par Dubruit Danslesoreilles in Chroniques

Chronique de J'ai toujours aimé ma femme de Gilles Bornais

Imaginez, vous êtes un couple parfait. Depuis plus de vingt ans, vous filez le parfait amour. Vous partez régulièrement en week-end romantique à Etretat ou Honfleur. Tout est idéal. Vous vous souvenez parfaitement du jour de votre mariage, du parfum de votre femme, sa mine émue…

Puis un jour, vous rentrez du travail avec une seule hâte : retrouver votre conjointe et l’enlacer de vos bras aimant. Vous ouvrez la porte et l’appelez. La maison reste sourde à vos invectives, le poids du silence vous met mal à l’aise. Là, sur la table de cuisine, un mot de votre moitié : « Je ne rentrerai pas ».

Vous ne savez comment l’interpréter. Elle n’a pas pu vous quitter, on ne tire pas un trait comme ça sur des années de vie commune sans raison valable. La peur vous submerge, il lui est peut-être arrivé malheur…

Voilà comment débute J’ai toujours aimé ma femme. Jean-Baptiste cherchera à élucider la disparition de Mylène, sa tendre moitié.

Gilles Bornais nous embarque dès les premières pages et fait preuve d’un machiavélisme pas si éloigné que ça de Gillian Flynn et de son travail sur Les Apparences (le côté hollywoodien en moins).

Ce roman est brillant et nous prend en otage. L’écriture à la première personne renforce le sentiment d’empathie que ressent le lecteur pour Jean-Baptiste.

Le texte livre toute son ampleur à la moitié de l'oeuvre et vous bousculera assurément. L’axe psychologique est exploité de manière optimale et le suspense est omniprésent.

Un très bon livre !

 

4ème de Couverture :

Un simple message laissé sur la table de cuisine. « Je ne rentrerai pas ». Pour Jean-Baptiste, c’est insensé. Injuste. Mylène ne peut pas avoir mis fin à plus de vingt ans d’un amour sans nuages aussi brutalement, sans explication. Détective improvisé, le voilà qui traîne de Paris à Honfleur partout où Mylène aimait aller, paye à boire à ses collègues, lit ses e-mails, examine ses comptes bancaires. Mais même après de si longues années de vie commune, nul ne plonge impunément dans l’intimité d’autrui. Et il se pourrait que ces investigations en révèlent bien plus sur Jean-Baptiste que sur sa femme… Celles et ceux qui veulent percer le mystère des contradictions masculines, entre grandes déclarations et petites lâchetés, auront à apprendre de cette saisissante autopsie d’un couple ordinaire.

Gilles Bornais est journaliste et écrivain. J’ai toujours aimé ma femme est son dixième roman.

 

Editions Fayard

Septembre 2014

250 pages

18€

Commenter cet article

Alex-Mot-à-Mots 15/10/2014 18:24

La même trame que dans Les apparences ?