Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Du bruit dans les oreilles, de la poussiere dans les yeux.overblog.com

Blog culturel. Chroniques littéraires, musicales et interviews

Chronique de La catin habite au 21 d'Hervé Sard

Publié le 23 Octobre 2014 par Dubruit Danslesoreilles in Chroniques, coups de coeur

Chronique de La catin habite au 21 d'Hervé Sard

Hé, t’as vu ? Le dernier Pouple vient de sortir ! Ça s’appelle La catin habite au 21. La couv, c’est un croisement entre celles de toute la clique de pornos à maman qui voguent sur le succès de 50 nuances de machins choses et celles des collections tapent à l’œil de Gérard De Viliers (le porno à papa ?). Mais surtout, c’est Hervé Sard qui prête ses mots à Gabriel Lecouvreur et ça, c’est gage de qualité !

Une intrigue tentaculaire (je déconne, c’est pour la blague… bein oui, Poulpe/tentacules)

Attention, accroche-toi bien, je te résume l’histoire… enfin j’essaie parce qu’elle est un peu barrée quand même : Le Pouple découvre dans le journal (oui, bein comme dans tous les livres de la collection quoi !) qu’une prostituée a disparu dans le village de Sainte-Mère-des-Joncs, petit bourg de 300 ânes… euh non âmes. Hasard troublant, ce lieu-dit du trou du cul du monde (ok, ok, c’est près de Nantes, j’exagère un peu) fait couler l’encre des feuilles de choux car un projet d’aéroport international est en route (même si dans le cas présent, il s’agit plutôt d’un tarmac). Et franchement, on sait bien que l’odeur de bouse se marie mal avec celle du kérosène. Il n’en faut pas plus pour que Gabriel décide d’enquêter.

Pression, gueules cassées et polar rural

Au programme, de la bonne bière (et pas de la kro ou de la Kanter, de la vraie avec du caractère !) et une galerie de personnages incongrus, fantaisistes, timbrés, siphonnés, mais surtout attendrissants. Et à ce petit jeu-là, Hervé Sard fait des merveilles ! Je comptais vous parler des protagonistes du livre, vous les présenter, mais ça serait gâcher le plaisir, alors je me tais !

Ou alors, je dirais juste de monsieur Sard, en lui empruntant ses mots (enfin ceux de Gabriel, page 51 qui parle de Siniac), que « Ce type est un observateur avisé, un raconteur hors pair. Un visionnaire. » J’aime, j’aime, j’aime. Je le range à côté des Tonton de Samuel Sutra, à savoir sur l’étagère VIP de ma bibliothèque.

 

4 ème de couverture :

À Sainte-Mère-des-Joncs, près de Nantes, une jeune prostituée disparaît dans la plus profonde indifférence des autorités, trop occupées à gérer les tensions liées au projet de construction de l’aéroport du Grand-Ouest. Les raisons du meurtre ? Le Poulpe va les chercher en terres armoricaines..

Editions La Baleine

180 pages

Octobre 2014

9.5€

Commenter cet article

Dubruit Danslesoreilles 31/10/2014 22:40

Il serait bien dommage de passer à côté de celui-ci qui est très bon!

Alex-Mot-à-Mots 24/10/2014 09:29

Il y a du bon et du moins bon dans le Poulpe. C'est une collection que j'ai abandonné.

zal 31/10/2014 11:23

Alex, vous avez bien fait c'est un attrape nigaud et il y a + de - bon que de à peu près bon . Triste litté qui se veut perspicace et qui est sans intérêt

Sabine 24/10/2014 06:59

je me le note celui ci me plaît bien , merci pour cette belle chronique