Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Du bruit dans les oreilles, de la poussiere dans les yeux.overblog.com

Blog culturel. Chroniques littéraires, musicales et interviews

chronique de La piste de l'assassin de Samuel Gance

Publié le 16 Octobre 2014 par Dubruit Danslesoreilles in Chroniques

chronique de La piste de l'assassin de Samuel Gance

Si vous suivez un peu les coups de cœurs du blog (et vous avez intérêt !), le nom de Samuel Gance ne vous est pas inconnu. En effet, son thriller fantastique : La Chapelle des damnés m’avait scotché l’année dernière.

Changement total d’univers pour La piste de l’assassin. L’écrivain prend tout le monde à contre-pied, le climat sombre et la froideur de son précédent roman laissent place au soleil de l’Afrique du Sud. Pas une once de fantastique ici, il s’agit toujours de thriller, mais La piste de l’assassin procède un arrière-goût d’aventure plutôt agréable.

Un thriller mâtiné d’aventure !

Marie du Pleissis est vétérinaire dans une réserve. Fervente défenseuse de la vie animale, cette rousse au tempérament sanguin n’hésitera pas à mener une vendetta personnelle contre le trafic de cornes de rhinocéros. Elle sera pour cela aidée de deux amis qui ne sont pourtant pas des enfants de chœur.

On voyage beaucoup, en Afrique bien sûr, mais aussi en Asie. Samuel Gance retranscrit admirablement l’atmosphère de ces différentes terres. Le dépaysement est total !

Un texte sur-vitaminé.

Sur la trace de l’assassin est clairement orienté action. Ça cogne sec et certains passages sont assez chauds (sans que cela ne soit en rapport avec le climat de la région si vous voyez ce que je veux dire).

L’auteur nous distrait donc, mais n’oublie pas à nous alerter sur les méfaits du braconnage ou sur les réminiscences de l’esclavagisme en Afrique du Sud.

J’ai apprécié cette lecture qui est pourtant assez éloignée de mes préférences (contrairement à La chapelle des damnés) et je salue haut et fort Samuel Gance qui a eu le courage de produire une œuvre si différente du reste de sa bibliographie. De plus, il m’a conquis, moi qui ai toujours peur d’attraper un coup de soleil et qui affectionne plutôt grisaille et pluie…

 

Quatrième de Couverture :

Quand la volcanique Marie du Plessis est en colère, mieux vaut ne pas se retrouver sur son chemin ! Et quand on tue sauvagement l'un de ses meilleurs amis, elle est très, très en colère... Dans ce polar noir et sur-vitaminé, les rebondissements s'enchaînent pour la jolie rousse et ses deux compagnons et les mèneront en cascade de la savane surchauffée du Mpumalanga, en Afrique du Sud, jusqu'au coeur frénétique des mégapoles d'Asie. « Il n'eut pas vraiment le temps de pousser plus loin sa réflexion. Le sabre ressortit par son ventre. Pilepoil au-dessous du plexus. Son regard se figea dans une incompréhension tragi-comique. »

 

Editions Ex Aequo

Octobre 2014

223 pages

18€

Commenter cet article