Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Du bruit dans les oreilles, de la poussiere dans les yeux.overblog.com

Blog culturel. Chroniques littéraires, musicales et interviews

Docteur Sleep de Stephen King (chronique)

Publié le 15 Décembre 2014 par Dubruit Danslesoreilles in Chroniques

Docteur Sleep de Stephen King (chronique)

36 ans après, Danny Torrance est de retour.

Vous savez, le pti gars qui faisait de la bicyclette dans les couloirs de l’hôtel Overlook, qui avait des visons et que son père coursait avec une hache ?

Oui, c’est ça, dans Shining. Il faut dire qu’entre le succès du roman et celui de l’adaptation de Kubrick, tout le monde en a déjà entendu parler.

Donc 36 après la parution de l’ouvrage original, Stephen King, génial géniteur de ce conte horrifique, nous offre des retrouvailles à travers Docteur Sleep.

"Urban Fantasy et addictologie"

Les deux livres sont bien différents, mais l’introduction permet de faire habillement la transition entre le « petit Danny » et le Danny adulte qui reproduit le même schéma auto destructeur que son père. En effet, pour faire taire ce qu’il appelle « Le Don », Danny se noie dans les vapeurs éthylique et se transforme alcoolique.

Docteur Sleep c’est deux livres en un, il y a d’un côté le chemin de repentance qu’emprunte Danny pour devenir sobre et le rester. De l’autre, une histoire proche de l’urban fantasy (genre qu’affectionne particulièrement Neil Gaiman) avec des vampires aspirateurs du Don qui se déplacent en caravanes et qui, sous leurs allures de gentils petits retraités en vadrouille se révèlent être des assassins en puissance sans aucune morale si ce n’est tout faire pour leur survie.

Ce roman bicéphale est réussi même si il y a des longueurs (chose qui est, selon moi, récurent dans la quasi-totalité de l’œuvre de Stephen King). La maitrise du style est bien là, mais qui en doutait ? Mention spéciale pour ces phrases qui reviennent comme un refrain tout le long du texte. J'estime ce procédé incroyable et la portée dramatique des scènes où il est utilisé s’en trouve décuplée !

Danny Torrence sort de son sommeil.

Les personnages ont beaucoup de profondeur et l’émotion est au rendez-vous même si de ce côté, Stephen King n’égale pas son travail sur Joyland qui est un bijou à ce niveau-là.

Je salue aussi l’idée d’avoir fait grandir Danny Torrance comme s’il avait continué à vivre toutes ces années. Car après tout, je suis persuadé que les héros de nos romans ont une vie secrète en dehors des pages de papier, ils sont là invisibles à attendre que leurs géniteurs reprennent le cours de leurs histoires

 

4 ème de Couverture :

Danny Torrance a grandi. Ses démons aussi...
La suite tant attendue du cultissime Shining.

Stephen King renoue avec l histoire et le personnage de l un de ses plus grands succès : Shining. Le petit Dany Torrance est désormais adulte. Il a échappé au sort de son père alcoolique et travaille en tant qu aide-soignant dans un hospice où il utilise ses pouvoirs surnaturels pour apaiser la souffrance des mourants. D où son surnom : Docteur Sleep. Il rencontre Abra, fillette de 12 ans, pourchassée par un étrange groupe de voyageurs qui traversent les Etats-Unis en se nourrissant de la lumière des enfants télépathes. Commence alors une guerre épique entre le bien et le mal...
King signe un livre magistral, d une richesse inouïe : à la fois conte fantastique, roman d aventure, thriller et allégorie de l Amérique contemporaine - et nous prouve qu il est bel et bien « The King » !

Albin Michel :

30 Octobre 2013

600 pages

25€

Commenter cet article

serrurier paris nuit 19/12/2014 22:35

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.

Cordialement