Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Du bruit dans les oreilles, de la poussiere dans les yeux.overblog.com

Blog culturel. Chroniques littéraires, musicales et interviews

L'archange du chaos de Dominique Sylvain

Publié le 5 Mars 2015 par Les Mines Noires in Chroniques

L'archange du chaos de Dominique Sylvain

Dominique Sylvain est une figure emblématique du polar à la française. Plus de 15 romans, autant de nouvelles et même des adaptations TV font de l’auteure une valeur sure. Moins de dix mois après la sortie du très bon Ombre Et Soleil, elle est de retour avec de tous nouveaux personnages. 

« Un Gars, une fille…et un serial killer »

Pour cette dernière offrande, la dame créée un binôme que l’on imagine déjà revenir dans d’autres aventures. Exit donc le duo Ingrid/Lola et bienvenue à Carat/Kehlman.

Un tueur en série ayant un gout prononcé pour la mise en scène se joue de la police avec malice. C’est l’équipe de Carat du 36 quai des Orfèvres qui aura la charge de trouver le meurtrier. Le Commandant sera aidé de sa nouvelle recrue Franka Kehlmann, une jeune femme au fort tempérament.

Ok, rien de neuf sous le soleil pour l’histoire, du moins, à première vue…

« Une œuvre sombre »

L’archange du chaos s’ouvre sur une intro intense avec une écriture syncopée, presque épileptique. Rythme haché et dérangeant, cette courte mise en bouche (vous comprendrez après l’avoir lu) captive le lecteur, le fascine.

Pourtant, cette sensation d’urgence ne va pas disparaitre dans les pages suivantes. En effet, Dominique Sylvain  prend son temps pour développer ses héros. L’enquête passera même au second plan pendant une bonne moitié du roman.

« Les personnages avant tout »

C’est indéniablement le point fort du livre. Carat et Kehlman sont criants de vérité, à tel point qu’on leur imagine aisément un passé. L’auteure pourrait très facilement faire une préquelle à ce thriller. Même les personnages secondaires sont savoureux avec une mention spéciale au frère de Franka, complètement fêlé, mais tellement brillant.

« Un thriller intense et brillant »

L’archange du chaos monte crescendo pour finir en apothéose.

La plume de Domique Sylvain est efficace et les dialogues sont nombreux. Le côté mystique de la mise en scène des assassinats est appréciable.

Vite, la suite !

4ème de couverture:

 

Avec L'Archange du Chaos, Dominique Sylvain abandonne les rives de la comédie policière où s'ébattaient Lola Jost et Ingrid Diesel et plonge dans le thriller psychologique sous très forte tension. On y fait la connaissance du commandant Bastien Carat - au physique qui "évoque une oeuvre de Fernand Léger" - dont le groupe est fortement déstabilisé, notamment par la mise à pied, pour cause d'alcoolisme, du capitaine Colin Mansour, l'ami d'enfance du commandant. Alors que le groupe va devoir affronter une des affaires les plus noires de l'histoire de la police, l'intégration à l'équipe du très jeune lieutenant Franka Kehlmann, qui a débuté sa brillante carrière à la Financière, grâce, notamment, à la protection de la commissaire divisionnaire Christine Santini - chef direct du commandant Carat -, est loin d'être aisée. Si elle veut rejoindre la Crim' et gagner la confiance du groupe, elle devra ne compter que sur elle-même et faire ses preuves sur le terrain... Le corps d'une urgentiste est retrouvé dans la cave d'un immeuble en chantier. Enchaînée et sauvagement torturée, la victime a eu la langue sectionnée et le bras brûlé. Un détail étrange attire immédiatement l'attention des policiers : les blessures infligées ont été soignées ante mortem et le corps martyrisé a été disposé tel un gisant du Moyen Age rendu à la paix éternelle... Les empreintes ont été effacées, aucune trace d'ADN n'a été trouvée. Aucun élément ne permet d'orienter l'enquête et le groupe Carat piétine alors que la hiérarchie, les médias et le public réclament des résultats rapides. L'une des pistes envisagées s'oriente vers un conducteur d'engins, Teddy Brunet, qui travaillait sur le chantier où a été trouvée la victime et, le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il a un sérieux problème avec les femmes. Quand d'autres cadavres, tués selon le même mode opératoire, sont retrouvés, l'enquête bascule. Dans un monde en proie au doute vis-à-vis de l'institution judiciaire, oserait-on se faire justice soi-même ? Le tueur suivrait-il les commandements de la Bible - qu'il a sérieusement revisités !... - en pratiquant des ordalies ? Plus qu'une enquête, L'Archange du chaos débrouille les fils de plusieurs quêtes, celles de personnages torturés, qui sont au bord du précipice, qui cherchent à retrouver leur foi en l'homme, leur confiance en eux-mêmes, leur foi en leur métier. Tous les personnages naviguent en duo, pour le meilleur et pour le pire, chaque nouvel indice semble destiné à les renvoyer à leur propre histoire, à leurs propres défaites. Les repères temporels s'effacent, les pires tortures inventées par l'homme au cours des temps réapparaissent au fil des meurtres mis en scène par un humain qui se prend pour "un milicien divin en lutte contre le chaos". L'Archange du chaos renoue avec l'univers sombre et violent de Vox et de Cobra. Dominique Sylvain joue habilement avec les écrits de la Bible et la pratique de la justice divine. Et elle crée, au sein de la section Carat, une galerie de personnages ambigus, attachants et admirablement dessinés.

Editions Viviane Hamy

Janvier 2015

330 pages

18€

Commenter cet article

Les Mines Noires 28/04/2015 16:18

Il s'agit de nouveaux personnages donc il est en effet parfait pour découvrir l'auteure Choupynette.

Choupynette de Restin 28/04/2015 12:05

Toujours pas lu cette auteure régulièrement encensée par les blogueurs! Commencer par celui-ci?

Alex-Mot-à-Mots 05/03/2015 14:03

Une plume que je trouve efficace. Un titre noté, bien sûr.