Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Du bruit dans les oreilles, de la poussiere dans les yeux.overblog.com

Blog culturel. Chroniques littéraires, musicales et interviews

Chronique de Le territoire des limbes de Samuel Gance

Publié le 30 Août 2015 par Gaylord Kemp in Chroniques

Chronique de Le territoire des limbes de Samuel Gance

Avec Le territoire des limbes, Samuel Gance signe son quatrième roman (si l’on prend en compte Derrière les grilles, un texte court sorti il y a quelques mois).

Après nous avoir fait voyager en Afrique dans La piste de l’assassin, l’auteur revient à ses amours initiales dans ce dernier roman dont la noirceur renvoie directement à son premier livre : La chapelle des damnés (coup de cœur DBDLO en 2013).

Un vieil homme est arrêté suite à un excès de vitesse. Complètement désorienté, il avoue avoir tué sa femme et sa petite fille, Lily aux policiers.

Le corps de cette dernière exercera une curieuse fascination sur Norby, le médecin légiste qui est en charge de l’autopsie.

En deux pages, Samuel Gance attrape le lecteur et ne le lâchera plus jusqu’à la fin de ce roman noir teinté de fantastique. Un climat malsain est rapidement instauré et certaines scènes risquent de choquer les âmes sensibles

L’écrivain confirme que c’est dans ce style torturé et fantasmagorique qu’il est le plus à l’aise. Le récit est un peu court, mais ce format lui fait gagner en intensité.

Décidément, Samuel Gance est un auteur fétiche sur DBDLO

 

Présentation de l'éditeur

« Portée par la lumière jaune des lampadaires, son ombre s étirait et se contractait à mesure qu il avançait, elle tournoyait autour de lui comme un vol de vautours dans le ciel. Il perçut le piétinement pour la première fois. Pas le sien, l autre. Le son n était pas très net, au début, mais il venait se rajouter à celui de ses propres pas. Au bout d un moment, on aurait dit le martèlement d une armée en marche. Peut-être n était-ce que le jeu de ce foutu écho ! Mais, il lui sembla rapidement que quelqu un d autre arpentait la rue. Il se retourna, un peu inquiet. Ne vit rien. Il reprit sa marche. Le bruit s amplifia. Le battement sur le sol se faisait plus pressant, plus rapide, comme un coeur qui s emballe. Et une autre ombre entra subitement dans la danse, se mêlant à la sienne, mais plus grande, et effilée comme une dague. Il ressentit la présence dans son dos. »

 

 

136 pages

Editions Ex Aequo

28 juin 2015

13€

Commenter cet article

Alex-Mot-à-Mots 02/09/2015 09:34

Un peu torturé, j'aurais tendance à dire bof, mais si il est court, pourquoi pas.