Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Du bruit dans les oreilles, de la poussiere dans les yeux.overblog.com

Blog culturel. Chroniques littéraires, musicales et interviews

Chronique de Cette personne qui n'amait pas les chiens de Michael Moslonka

Publié le 10 Septembre 2015 par Gaylord Kemp in Chroniques

Chronique de Cette personne qui n'amait pas les chiens de Michael Moslonka

Avertissement N° 1

Cette chronique n’en est pas vraiment une.

En effet, le roman dont je vais vous parler est celui d’un ami, d’un camarade de plume même. De ce fait, l’on pourrait me reprocher de ne pas être objectif. Pourtant, est-ce une raison suffisante pour ne pas vous en toucher deux mots? La réponse est non.

Vous voilà prévenu.

 

Avertissement 2 :

Bien que ce livre soit un thriller, il sort des sentiers battus et prend à contre-pieds les productions actuelles.

Vous voilà prévenu.

Avertissement 3 :

Il y a des cadavres… de chiens. Messieurs mesdames les protecteurs des animaux, soyez rassurés. Il s’agit de fiction et l’auteur n’a pas disséqué de canidés afin d’agrémenter ses descriptions… enfin je crois…

Vous voilà prévenu.

 

Cette personne qui n’aimait pas les chiens met en scène le détective Blake, un individu déstabilisant  et perturbé.

Comme cette chronique n’en est pas une (bein oui, tu n’as pas lu l’avertissement n°1 ami lecteur ?), je ne vous ferais pas de résumé des premières pages comme je le fais habituellement. Il faut juste savoir qu’il y a un serial dog killer, une ancienne escorte girl devenue secrétaire, un flic devenu détective (ça, c’est Blake), des résidents d’un foyer de vie, un mystérieux SDF… et quelques clebs.

L’auteur ne verse pas dans le spectaculaire, pour cela, on peut le rapprocher du travail de Nicolas Lebel sur Le Jour des Morts ou d’Hervé Sard car, dans Cette personne qui n’aimait pas les chiens, ce qui prime ce sont les personnages. Et là, on est servi ! Quelle galerie de « gueules » ! On se délecte de ces individus improbables, mais tellement réels.

Michaël Moslonka est un de ces écrivains qui observe le monde autour de lui et qui le restitue par petites touches dans ses romans.

Je l’aboie haut et fort, ce livre est ébouriffant. 

Commenter cet article

DBDLO 13/09/2015 08:39

très!

titoulematou 12/09/2015 20:30

TENTANT!!!!!!!!!!!!!!!!!!!