Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Du bruit dans les oreilles, de la poussiere dans les yeux.overblog.com

Blog culturel. Chroniques littéraires, musicales et interviews

Chronique d' "Un employé modèle" de Paul Cleave

Publié le 2 Février 2013 par Dubruit Danslesoreilles

Chronique d' "Un employé modèle" de Paul Cleave

Un employé modèle c’est l’histoire de Joe. Joe est un homme célibataire déficient mentalement et qui travaille comme agent d’entretien au commissariat de Christchurch en Nouvelle Zélande.

Tout le monde aime Joe surtout Sally, une employée de maintenance qui fait un transfert sur Joe qui lui rappel son frère handicapé, décédé il y a quelques années.

Le petit hic c’est que Joe le benêt n’est pas celui qu’on croit. C’est en fait un psychopathe qui tue et viole ses victimes par pur plaisir. C’est lui le bouché de Christchurch dangereux sérial killer activement recherché par la police.

Rien de mieux que sa couverture pour savoir où en est l’enquête. Joe vit une vie heureuse entre jeux de rôle au travail et meurtres sanglants en guise de loisirs jusqu’au jour où un crime qu’il n’a pas commit lui est attribué…et ça Joe il n’aime pas !

Paul Cleave prend le parti de nous faire vivre l’histoire à travers les yeux de Joe ce qui implique un récit à la première personne (tout comme « Je ne suis pas un sérial killer » de Dan Wells). Le style est un peu particulier avec des phrases assez courtes et simples (simplistes ?). Mais c’est surtout le grand nombre de détails et d’anecdotes inutiles à mon goût qui donnent un rythme un peu bancal à toute la première partie du livre. Ensuite on s’habitue et on se laisse prendre au jeu.

Les points forts du roman sont la psychologie de Joe bien travaillée (son complexe d’Œdipe, son amour pour ses poissons rouges et son sentiment de supériorité envers la police et les femmes en général). Là où l’auteur est très bon également c’est pour nous donner des sueurs froides lors de moments intenses et violents. A ce titre la rencontre entre Mélissa et Joe est de loin le moment le plus marquant du livre, celui dont on se souvient longtemps après avoir lu le livre (enfin je pense, je viens de le terminer hier du coup je n’ai pas trop de recul …).

Paul Cleave nous présente donc une œuvre avec des faiblesses certes mais aussi de grandes qualités. Je suis donc curieux de lire ses deux autres livres afin de voir si son style a évolué dans le bon sens sans perdre de son intensité lors des moments clefs.

Editeur : Sonatine (20 mai 2010)

423 pages

Commenter cet article

Wistiti 02/08/2016 00:07

Polar très mal écrit. Il ne suffit pas d'écrire correctement pour faire de la littérature. Où sont la voix personnelle et le talent littéraire ?
Je pensais que Sonatine ne nous offrait que le meilleur de la littérature dans le domaine du polar...

Céline 03/02/2013 09:53

J'aimerais faire un commentaire intéressant mais tu me connais ça me demanderait trop d'efforts, alors simplement: je n'ai plus rien à lire...pourquoi pas un employé modèle?!

Dubruit Danslesoreilles 03/02/2013 10:10

Je ne trouve pas que Joe soit véritablement simplet car il prépare ses crimes avec beaucoup de précautions et mène quand même toute la police en bateau!
Mélissa mériterait une place plus importante dans le livre où même un roman avec elle en personnage principal.
Le troisième livre de Paul Cleave est sorti il y a peu, c'est "Nécrologie" chez Sonatine.
Je vais lire de ce pas votre chronique d' "un père idéal"

Dubruit Danslesoreilles 03/02/2013 10:06

Pas de problème je te passes ça mais je te conseille "Sorry" qui est quand même bien au dessus. Enfin je te files les deux comme ça tu en auras un d'avance.
Tu passes quand tu veux les chercher

Charlotte 02/02/2013 19:14

Merci pour votre passage sur mon blog ! Au sujet du livre, j'ai trouvé que les phrases courtes collaient parfaitement avec le personnage de Joe. Ce côté un peu simplet au travail, il l'a un peu malgré tout pour de vrai. Enfin... j'ai trouvé.
Quant à la rencontre avec Mélissa, je suis toujours traumatisée donc je pense aussi que l'on garde cette scène longtemps en tête !

ps : Je ne connais que deux livres de Paul Cleaves : Un employé modèle donc et Un père idéal. Vous en connaissez un troisième ? J'ai lu Un père idéal d'ailleurs : http://blog.charlotteboyer.fr/un-pere-ideal-de-paul-cleave/