Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Du bruit dans les oreilles, de la poussiere dans les yeux.overblog.com

Blog culturel. Chroniques littéraires, musicales et interviews

Chronique de Kind of Black de Samuel Sutra

Publié le 3 Septembre 2013 par Dubruit Danslesoreilles

Chronique de Kind of Black de Samuel Sutra

Amis lecteurs, vous prendrez bien un peu de noir, non ? Je vous invite à vous pencher sur cette partition de Samuel Sutra dont la mélodie ne laissera pas vos oreilles indifférentes.

Stan Meursault a tout de l’artiste maudit, il habite dans un petit studio où le piano dévore tout l’espace. Il n’est pas à la recherche du succès, pour lui la musique on n’en vit pas, elle se vit. Pianiste talentueux qui n’a jamais percé, il a pourtant la chance, ce soir, d’accompagner une diva du jazz de renommée mondiale. Le concert à lieu au Night Tavern, un lieu confidentiel de Paris où se donnent rendez-vous les connaisseurs de jazz.

Stan est au piano, il commence l’introduction d’If you wait too long, le tube de la chanteuse à succès. Silence. La voix n’arrive pas. Et pour cause, la dame est morte, assassinée, un couteau planté dans le torse. Le tueur est forcément dans le club.

Jacques est le policier qui sera chargé de l’enquête. Sa passion pour le jazz sera un atout majeur pour lui, mais ce crime sera également l’occasion pour ce dernier de porter un autre regard et de se questionner sur le sens de sa vie.

Samuel Sutra nous joue une chanson aérienne, il prend son temps, ne déroule pas les notes à la va-vite. Il crée une ambiance feutrée, moite, où le rythme nous emporte plus loin qu’un simple polar. On entend le son des cordes frappées du piano, la vibration de la contrebasse résonne en nous.

Ce livre est écrit par un amoureux du jazz, cela se sent, et rien que pour ça les amateurs de cette musique peuvent se plonger dans la lecture de Kind of Black tant il y a de références.

Côté intrigue, eh bien rien à redire, on passe les possibles coupables en revue, on enquête avec Jacques, on élimine, on ajoute à sa liste un suspect auquel nous n’aurions pas pensé quelques pages plus haut. Bref le plaisir de lire un polar de qualité.

Les personnages sont justes et touchants. Le pianiste doué, mais à la vie creuse rencontre le flic qui aurait aimé être musicien. Les acteurs secondaires sont eux aussi finement dépeints. L’ensemble est cohérent, les notes s’alignent et l’auteur nous promène de mouvements en mouvements.

Voilà qui est déjà suffisant pour être en présence d’un bon policier avec une mention originale pour l’ambiance et le contexte. Mais là ne sont pas les seuls attraits de ce livre.

Les constructions des phrases et du plan sont directement inspirées par la musique. Ainsi, lors des 40 premières pages, nous suivons Stan avec un récit à la troisième personne. C’est l’introduction. Ensuite nous passons à une écriture à la 1ere personne avec Jacques. Impossible de ne pas faire l’analogie avec la chanson dont l’ombre plane tout le long du texte :

« L’intro n’est peut-être pas comme l’a jouée Meursault. Presque détachée de la suite. On n’imagine pas que c’est une amorce, qu’une voix va venir s’y poser dessus. »

Il y a donc une ambition littéraire qui va au-delà de l’intrigue. La prose est tout simplement belle et l’on prend le temps de la lire, de l’apprécier à sa juste valeur. Je n’ai pas eu envie de dévorer ce livre, Kind of Black se savoure doucement…

« Elle marque un temps. Esquisse un sourire qui serait une larme si les yeux pouvaient sourires ainsi. »

Grâce à Samuel Sutra mes oreilles ont été bercées par un fort agréable bruit. Jamais le nom de mon blog n’aura eu un si joli écho dans mes lectures.

Editions Terriciaë

Juin 2013

250 pages

16 €

Commenter cet article

Dubruit Danslesoreilles 04/09/2013 21:50

Une délicieuse mélodie Alex

Alex-Mot-à-Mots 04/09/2013 10:48

Un beau bruit, cela devient rare.

Coelho gwen 03/09/2013 22:50

Snifffff ! C'est pas juste ! je crève d'envie de lire ce livre ! Je dois attendre sagement pour ll'obtenir... Ma patience sera récompensée ! Encore un bel article que tu nous sert là !