Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Du bruit dans les oreilles, de la poussiere dans les yeux.overblog.com

Blog culturel. Chroniques littéraires, musicales et interviews

Chronique de "L'île des Ombres" de Lisa Unger

Publié le 15 Avril 2013 par Dubruit Danslesoreilles

Chronique de "L'île des Ombres" de Lisa Unger

Lisa Unger n’en est pas à son premier essai, elle est l’auteur d’une dizaine de romans dont un bon nombre sont des Best-sellers dans son pays d’origine les Etats Unis.

Dans « L’île des ombres » elle nous propose de suivre trois destins de femmes. Il y a Birdie issue d’une riche famille qui est propriétaire de Heart Island, une île isolée à la beauté sauvage. Cette femme qui, bien que d’un âge avancé (un peu plus de 70 ans), conserve un sacré caractère et une fâcheuse manie de prendre tout le monde de haut, surtout sa famille. Sa famille il en est justement question puisque le deuxième destin que l’on va suivre est lié à celui de Bridie car il s’agit de celui de Kate sa fille. Et enfin Emily, jeune serveuse qui va de désillusions en désillusions et subit la mauvaise influence de son petit ami Dean.

L’auteur nous dévoile une histoire de famille sur quatre générations avec un grand nombre de personnages. Tout cela est vraiment bien amené car Lisa Unger nous permet d’identifier rapidement toute cette foule par le biais d’anecdotes sur leur passé. On digère bien cette multitude de visages aux caractères bien distincts. Cette force est aussi une faiblesse car cela nuit au rythme de l’intrigue. Mais tout est contrebalancé par des chapitres plus courts axés sur Emily qui se révèlent bien plus nerveux.

La seconde partie, elle, fait la part belle au suspens avec un petit côté « Les nerfs à vifs » / « Panic Room » des plus agréable.

A noter une jolie mise en abîme, extrait : « Richard Cameron était un écrivain très sombre…Certains le considèrent comme un auteur de romans noirs. Mais en réalité, ses livres sont surtout de magnifiques et fulgurantes galeries de personnages, dont il dresse le portrait. » . Voilà qui résume parfaitement « L’île des ombres ».

Editions du Toucan Noir

Mars 2013

443 pages

20€

Commenter cet article

Dubruit Danslesoreilles 16/04/2013 19:29

Classique et efficace c'est un très bon résumé !

Alex-Mot-à-Mots 16/04/2013 13:39

J'avais lu un de ses romans. Du très classique, mais efficace.

Sophie 16/04/2013 13:16

Le "danger" quand on lit des polars bien noirs c'est qu'ensuite certains nous paraissent un peu fades.

Carine 16/04/2013 07:38

Il me tente bien celui-là. Marine en a fait un coup de coeur sur son blog. Merci pour cette chronique ...

Dubruit Danslesoreilles 16/04/2013 08:05

Coup de coeur je n'irais pas jusque là, agréable oui. Moins noir que mes dernières lectures