Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Du bruit dans les oreilles, de la poussiere dans les yeux.overblog.com

Blog culturel. Chroniques littéraires, musicales et interviews

Chronique de L'oeuvre de sang de David Lecomte

Publié le 9 Octobre 2013 par Dubruit Danslesoreilles in Chroniques, Semaines spéciales

Chronique de L'oeuvre de sang de David Lecomte

Après un premier roman noir très appréciable (Peintures de guerre), David Lecomte change de genre et nous convie à le suivre à travers un thriller fantastique. Bienvenue dans L’œuvre de Sang.

4ème DE COUVERTURE :

Mon premier tue. Il photographie ses victimes et s’apprête à exposer des clichés envoûtants.

Mon second se rapproche du premier. Il fuit une réputation démoniaque et cherche à comprendre le pourquoi de ses mystérieux pouvoirs.

Mon troisième, c’est les autres. Les amis, la famille, et d’autres encore.

Mon tout est une œuvre.

MON AVIS :

Voilà une 4ème de couverture ingénieuse, elle ne dévoile rien, mais donne très envie.

De ce fait, je ne vais pas vous faire de résumé, histoire de garder le suspens.

Sachez juste qu’il est question de parcours initiatique, d’art, de meurtres, de bien étranges pouvoirs et de satanisme.

David Lecomte change donc complètement de genre. L’œuvre de Sang est classée dans le rayon thriller fantastique, pour moi, il s’agit plutôt d’un roman fantastique qui suit les codes du thriller. Je m’explique : le fantastique est une catégorie plus ouverte que le thriller ou le polar dans le sens où l’auteur peut prendre des libertés avec la réalité. Ainsi, personne ne sera surpris si certains éléments de l’intrigue (lieux, réactions des protagonistes...) sont complètement incongrus. A contrario, le thriller, lui, requiert une maitrise parfaite du réel. La crédibilité est des plus importante.

L’auteur choisit de situer ses personnages dans un univers plausible, les lieux sont même directement issus de son proche environnement (l’action se passe à Lille et David Lecomte est de Sainte Hilaire Cottes). Seuls certains éléments relèvent du fantastique, mais ils sont de grande importance dans l’intrigue. Le fantastique s’invite dans le réel, on pense évidemment à Stephen King période Christine pour ce traitement, mais aussi à Richard Matheson.

La plume de David Lecomte est très équilibrée, les pages se tournent facilement. Les personnages, comme c’était déjà le cas dans Peintures de guerre, sont une vraie réussite. L’auteur installe une proximité avec ses protagonistes. Ils pourraient faire partie de vos amis, de votre famille.

L’œuvre de Sang est donc un roman fantastique comme nous en lisions fin des années 80, début 90. C’est un véritable plaisir pour moi de retrouver ce genre en d’aussi bonne compagnie que celle de David.

Éditions Fleur Sauvage

235 pages

Novembre 2012

17 €

Commenter cet article

BlackKat 09/10/2013 21:48

Thriller et Fantastique... deux de mes thèmes préférés... je ne peux être qu'interpellée... Merci pour cet avis, cela me donne envie de découvrir cet auteur par ce côté-ci... Tu es futé, en plus, tu cites Matheson et King... ;)