Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Du bruit dans les oreilles, de la poussiere dans les yeux.overblog.com

Blog culturel. Chroniques littéraires, musicales et interviews

Chronique de "La conjuration Primitive" de Maxime Chattam

Publié le 10 Mai 2013 par Dubruit Danslesoreilles

Chronique de "La conjuration Primitive" de Maxime Chattam

Conjuration, nom féminin

Conspiration, manoeuvres secrètes pour renverser un Etat.

Primitive, adjectif féminin

Qui appartient au premier état d'une chose, qui est dans un état proche de son origine.

Voilà le programme alléchant auquel nous convie Maxime Chattam avec son nouveau roman.

Préparez-vous à plonger dans un monde où toutes les déviances sont possibles.

Un groupe de gendarmes parisiens enquête sur deux tueurs en série qui semblent faire un concours. Malgré des modes opératoires complétement différents un élément les rassemble : ils inscrivent à même la peau de leurs victimes le symbole *e. Ce *e est également retrouvé dans une sombre affaire de réseau pédophile et un adolescent l’a tagué à même les murs du métro juste avant de mettre fin aux jours de passants en les poussant sur les rails et de se suicider de la même manière qu’il a exécuté ses victimes.

Que ce cache-t-il derrière ce symbole ?

J’ai été de suite emballé par cette idée de tous ces crimes qui ont un dénominateur commun.

Le style de Maxime Chattam est vraiment agréable, souvent sombre, parfois poétique. Ses personnages sont en clair obscure. Enquêter sur le mal, le sentir pour le débusquer c’est le laisser entrer en soi avec le risque qu’il s’y installe.

Je ne révèlerais rien d’autre de l’intrigue afin de garder le suspens intact pour les futurs lecteurs.

Le livre est divisé en trois parties qui possèdent leurs lots de surprises et d’obscurité.

Les deux premières sont bonnes, les personnages sont vite encrés et on se prend de sympathie pour eux.

Nous sommes en face d’une super production, l’auteur a besoin d’espace pour s’exprimer. Le crime n’ayant pas de frontière il nous emmène faire un tour d’Europe des plus sanglants.

La dernière partie est tout simplement incroyable, le livre prend une tout autre ampleur à sa lecture. Quelle maitrise des scènes d’actions ! Je pense qu’à ce niveau Maxime Chattam est incroyablement doué. On ressent la folie, la panique. On entend les cris, les balles siffler juste au-dessus de nos têtes.

La conjuration primitive est mon premier Chattam et je comprends désormais son immense succès.

Editions Albin Michel

460 pages

Mai 2013

22.5€

Commenter cet article

Le Chat du Cheshire 19/06/2013 15:43

Du très bon comme d'habitude, j'étais contente de le retrouver dans l'écriture de thrillers plutôt que de fantastique (même si très bon également ;) !)

Dubruit Danslesoreilles 13/05/2013 16:43

Et bien celui-ci vaut le coup Alex :)

Alex-Mot-à-Mots 13/05/2013 16:03

Un auteur que j'avais bien aimé à ses débuts, et que j'ai un peu perdu de vue depuis.

stephanie plaisir de lire 12/05/2013 23:48

un livre qui m'a bcp plu. Deuxième rencontre avec l'écriture de Chattam qui confirme son talent. Je ne manquerai pas de lire ses précédents romans.

Dubruit Danslesoreilles 12/05/2013 22:31

Oui j'ai vu qu'il passait à Lille au furet je crois!
Pour la trilogie du mal c'est clair qu'on me l'a recommandé de nombreuses fois :)