Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Du bruit dans les oreilles, de la poussiere dans les yeux.overblog.com

Blog culturel. Chroniques littéraires, musicales et interviews

Chronique de La petite fêlée aux allumettes de nadine Monfils

Publié le 4 Août 2013 par Dubruit Danslesoreilles

Chronique de La petite fêlée aux allumettes de nadine Monfils

— Tu sais quoi Jean-Claude, il m’en est encore arrivé une bien bonne. Je me promenais sur la plage pour écluser la bouteille de whisky que je venais de m’enfiler quand, je croise un couple en train de faire des galipettes au pied des dunes. Tu me connais, j’ai eu envie de tripoter les roustons du beau mec. Sa pouffiasse n’a pas voulu du coup j’ai sorti mon gun et pan dans sa tronche à la groniasse !

— T’as bien fait Mémé Cornemuse, les gens qui ne sont pas aware ils ne méritent pas qu’on perde du temps pour eux. Toi tu es strong ! Pour une vieille tu as un sacré brain Mémé.

Eh oui, la lecture d’un roman de Nadine Monfils ça laisse des traces !

Pour l’histoire et bien difficile de vous la résumer tellement ça va dans tous les sens. Disons que Nake est une fille élevée par sa grand-mère. À la mort de celle-ci, elle décide de partir sur les traces de son passé. Pendant ce temps-là, des petites filles sont tuées façon conte de fées (c’est-à-dire que le tueur s'inspire des écrits de Pérault pour la mise en scène de ses meurtres). L’inspecteur Cooper enquête sur l’affaire en compagnie de ses collègues (Michou, un travesti-flic, Capsule, un adorateur de bière et enfin Mémé Cornemuse).

On rit beaucoup à la lecture de La petite fêlée aux allumettes, le personnage de Mémé Cornemuse est incroyable. Cette vieille mamie qui boit du whisky comme du petit lait et qui « astique » tout ce qui se présente à un potentiel comique de très haut niveau. Nadine Monfils nous gratifie de dialogues truculents :

 « — Qu’est-ce que vous me voulez ? geignit-il.
— Juste te tâter les boules, dit mémé Cornemuse. Ça porte bonheur.
— Ça va pas la tête ? grogna le mec, prêt à rebrousser chemin.
— Tu vois bien que la vieille est dingo, s’écria la blondasse.
— Comment elle m’a traitée, ta poufiasse de grand bazar ?
— Faites pas attention, elle est juste un peu en colère…
— Allez, approche »

L’idée de la faire parler à une photo de Jean-Claude (JCVD pour les intimes)… et bien il fallait y penser. De ce fait, on a le droit à quelques extraits des réflexions métaphysiques du karatéka-philosophe belge… et pour rire et bien il ne se fait rien de mieux non ?

À côté de cela, il y a une intrigue policière qui, même si elle n’est pas l’attrait principal de l’ouvrage, se tient. Je voudrais aussi dire un mot sur l’univers que crée l’auteure, un mélange entre le côté barré et brut de décoffrage du film Berni et la poésie des tableaux de René Magritte.

Un livre fou, un livre belge ! Je ne vous conseille que trop sa lecture, d’ailleurs je propose qu’il soit remboursé par la sécu, car rire est bon pour la santé !

Editions Pocket

Mars 2013

250 pages

6.10 €

Commenter cet article

Crock Pot Oatmeal 02/05/2014 12:14

To have such an encounter with women might have put you in tiotall trouble. I was shocked to know how you handled the issues. I hope that you were not taken by the cops as any violence against women is punishable under law.

Dubruit Danslesoreilles 16/08/2013 22:43

Tant que c'est de l'oeil ça va Alex, fais attention, Mémée Cornemuse est une petite vicieuse!!!!

Alex-Mot-à-Mots 15/08/2013 16:52

Elle me fait de l'oeil, cette mémé....

Christine Roy 13/08/2013 15:06

J'adore l'univers truculent complètement farfelu de Nadine Monfils. Parfois déroutante, elle m"amuse énormément ! Et elle prend surtout la liberté absolue d'exprimer sa fantaisie. Et ça, j'adore !

Jean 09/08/2013 17:52

Je peux comprendre Karine. L'humour et l'univers de Nadine Monfils sont tellement singuliers. Et c'est de l'humour déjanté belge, ce qui le rend encore un peu plus particulier. Moi, j'adore. Kiss and read.