Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Du bruit dans les oreilles, de la poussiere dans les yeux.overblog.com

Blog culturel. Chroniques littéraires, musicales et interviews

Chronique de Stone Island d'Alexis Aubenque

Publié le 3 Juillet 2013 par Dubruit Danslesoreilles

Chronique de Stone Island d'Alexis Aubenque

Stone Island est mon premier Alexis Aubenque. J’ai rencontré celui-ci lors du salon du polar de Lens en avril dernier. Dès lors, j’ai eu très envie de découvrir ses écrits. J’ai donc sauté sur l’occasion de cette nouvelle parution pour arpenter son univers et le partager avec vous…

Nous voilà au moment où je vous fais le pitch du livre, opération très difficile dans le cas présent tant il y a de sous intrigues et de personnages. Aller je tente quand même dans les grandes lignes : Fiona est une jeune avocate talentueuse, elle apprend que son père, qu’elle n’a jamais connu, vient de décéder et lui lègue une partie de sa fortune. La voici donc partie pour l’île paradisiaque de l’océan Pacifique se nommant Stone Island. Elle y fera la connaissance de sa grand-mère et essayera d’en savoir plus sur ses origines.

Pendant ce temps, Jack Turner, le commandeur de Stone Island, enquête sur l’assassinat d’un puissant chef d’entreprise.

Je n’en dirais pas plus afin de ne pas vous gâcher le plaisir. Sachez qu’il y a beaucoup d’autres acteurs qui auront un rôle important à jouer dans l’histoire.

Alexis Aubenque est de cette trempe d’auteurs qui nous conte des fresques riches en personnages et en rebondissements. J’ai toujours trouvé très risqué de multiplier les protagonistes, le pauvre lecteur que je suis se perd souvent face à une trop grande multitude de visages. Mais rassurez-vous, ici c’est un pur bonheur grâce à la maitrise de l’écrivain. On passe d’une personne à une autre au grès des chapitres, ce qui a pour effet de donner du souffle au récit. Les histoires s’entremêlent et se croisent. De nombreux thèmes sont abordés : la quête d’identité de Fiona, les déboires affectifs de Jack, l’amitié, la violence de son collègue Jerry, la richesse qui permet de tout obtenir, le racisme encore présent malgré la fin du colonialisme….

Tout ça pourrait être indigeste, mais il n’en est rien grâce à la plume de l’auteur qui est fluide et agréable. On s’attache vite aux personnages et l’intrigue est vraiment stimulante. Les pages se tournent sans que l’on s’en aperçoive et les 424 qui constituent l’œuvre ne semblent en faire que la moitié.

En plus de cela, il est très fort sympathique, au vu de la météo actuelle, de voyager sur cette magnifique île. Ce roman est parfait pour l’été, à lire sur un transat un cocktail à la main.

À noter que le livre est dédié à Thomas Magnum, Mr Aubenque a également le sens de l’humour !

Éditions du Toucan

Juin 2013

424 pages

9.90 €

Commenter cet article

search engine optimization 29/09/2014 14:12

It is very much improvised and has all those twists that a reader would require. Now it cannot be said that the readers are being played with making use of their vulnerabilities, but we are just giving whatever the readers want.

Dubruit Danslesoreilles 05/07/2013 21:47

En effet Paul, je viens de lire ta chronique :) . Sentiments identique pour Pierre, toi et moi!

Oncle Paul 05/07/2013 20:03

Bonjour
Je n'ai rien à ajouter puisque nous sommes d'accord !
Ah, si, parfait pour l'été ? Trop tard, je l'ai lu et chroniqué.
Amicalement

Alex-Mot-à-Mots 05/07/2013 11:18

Un auteur dans ma PAL pour cet été....

Carine 03/07/2013 20:20

J'adore Alexis Aubenque ... c'est ma petite pause dans l'univers noir !

Carine 04/07/2013 10:35

Oui j'ai eu la chance de le rencontrer à Saint-Maur des Fossés à l'occasion de Saint-Maur en poche ! Très sympathique ...

Dubruit Danslesoreilles 03/07/2013 20:40

tu as déjà eu l'occasion de discuter avec lui Carine? Il est vraiment très sympa le Mr Aubenque!