Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Du bruit dans les oreilles, de la poussiere dans les yeux.overblog.com

Blog culturel. Chroniques littéraires, musicales et interviews

Chronique "Les apparences" de Gillian Flynn

Publié le 2 Novembre 2012 par Dubruit Danslesoreilles

Chronique  "Les apparences" de Gillian Flynn

Une rencontre avec un livre ça tient parfois à peu de choses. A la base c’est ma femme qui s’est procurée ce roman. Et un jour où je n’avais plus rien à me mettre sous la dent j’ai décidé d’entamer sa lecture avec pour seule info qu’il s’agit d’un thriller...Je dois dire que ma chère et tendre a eu du flaire!

Je le dis d’embler nous n’avons pas affaire à un de ses romans qui ont juste vocation de divertir (ce qui ma foi est fort louable). Non, « Les apparences » marque les esprits et il est difficile d’en décrocher.

L’histoire débute le jour où Nick et Amy (les deux protagonistes principaux du livre) fêtent leur 5 ans de mariage…c’est aussi ce jour que l’on constate la disparition de la mariée.

Commence alors un récit très intelligemment construit. En effet, chaque chapitre alterne entre le présent, via la narration de Nick qui cherche à retrouver sa femme, et le passé cette fois par le biais du journal d’Amy.

La première partie du livre nous peint les relations entretenues du couple. Nous sommes ici dans le réel, bien loin des polars classiques où le héro est un détective vêtu d’un impair et qui fume le cigare. Les apparences est encré dans la « vrai vie », rien n’est blanc ou noir. Nick est loin du stéréotype du mari éploré et Amy de celui de la femme parfaite.

C’est là qu’est toute la force de ce roman, une première partie qui distille au compte goûte les éléments qui nous amènent vers la seconde partie plus classique du thriller pur.

Il y a une véritable tension à la lecture du livre. Gillian Flynn a une prose percutante et parfois crue…comme la vie.

La deuxième partie du livre dont je ne vous donnerais bien sur aucun détail afin de préserver tout le suspens, se rapproche des premiers écrits de l’auteur : sombre, violent (pas forcement physiquement mais il y a une réelle violence, celle des tréfonds de l’âme humaine).

Pour terminer je dirais que le texte est paru chez Sonatine ce qui est plutôt gage de qualité dans le domaine des thrillers dit « modernes ».

Gillian Flynn est un auteur à suivre qui a déjà trois très bons livres à son actif. Si vous aimez les romans sans concession qui s’emparent du réel pour mieux provoquer un sentiment de malaise chez le lecteur, et bien Les apparences est pour vous !

Commenter cet article

Dubruit Danslesoreilles 05/10/2014 15:14

Ah mais non Karine, cette chronique date de Novembre 2012! La 1ere du blog :)

karine 05/10/2014 08:51

J ai lu les apparences et sur ma peau, j ai adore les deux et suis etonnee que Tu le decouvres maintenant,en tout vas Tu peux remercier ta femme ;.)

Anne Charlotte 08/11/2012 00:47

Gros coup de coeur pour celui-ci. Quelle force, quelle profondeur pour ces deux protagonistes, ils semblent tellement réels. J'ai découvert Gillian Flynn grâce aux "Apparences" et suis entrain de lire "Sur ma peau" que j'aime beaucoup.

Bonne soirée
Anne-Charlotte

dubruitdanslesoreilles 09/11/2012 08:54

sur ma peau est tres bon egalement mais n'est pas aussi encre dans le reel que les apparences. Il est tres sombre. Je lis les lieux sombre actuellement. ce livre distille une atmosphere tres angoissante.