Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Du bruit dans les oreilles, de la poussiere dans les yeux.overblog.com

Blog culturel. Chroniques littéraires, musicales et interviews

Interview de Christophe Nicolas

Publié le 28 Juillet 2013 par Dubruit Danslesoreilles

Interview de Christophe Nicolas

A l'occasion de ma récente chronique de Projet Harmonie, je vous présente l'interview de son auteur :Christophe Nicolas

Christophe, pourriez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Christophe Nicolas, je suis né à Alès en 1974 et je suis l’auteur de plusieurs nouvelles (parues pour la plupart chez Oxymore entre 2001 et 2005) et de deux romans aux éditions du Riez : Un Autre (2010) et Projet Harmonie (2012).

Comment êtes-vous venu à l’écriture ?

Par la lecture, bien sûr, mais aussi le cinéma. L’envie de raconter des histoires, de grappiller tout ce qui m’a plu et de l’arranger à ma manière. J’ai l’inconscience de vouloir faire ce qui me plaît. La première fois que j’ai entendu Metallica, je me suis mis à la guitare et dès que j’ai su jouer deux accords, j’ai composé des chansons ! La première fois que j’ai lu Stephen King, j’ai commencé à écrire un roman. Attention ! Cela ne dit rien sur la qualité de mes œuvres d’alors, hein, juste sur mon envie de faire.

Vous avez écrit plusieurs nouvelles avant d’arriver au roman, pratiquez-vous toujours cet exercice ?

Malheureusement, non. La dernière nouvelle que j’ai écrite date de 2006 (elle est visible en ligne : Résistance). Depuis, je bloque sans vraiment savoir pourquoi. Je crois que les idées qui me viennent maintenant se prêtent moins au format court, et comme c’est l’histoire qui dicte le format…

Quelles sont vos influences majeures dans le domaine de l’écriture ?

Stephen King pour le déclic, donc. Je peux citer beaucoup d’auteurs que j’ai aimé lire (Barjavel, Camus, Arthur C. Clarke, Philip K. Dick, Romain Gary, Orwell, Edgar Poe, Saramago, pour les plus connus), mais je ne sais pas si on peut vraiment parler d’influence. Sûrement que si, remarquez, avec ma manie du grappillage. D’autant plus que toutes les lectures sont utiles : par exemple, pour mon premier thriller, j’ai emprunté aux romans de Dan Brown leur structure en fils narratifs entremêlés avec des chapitres courts.

Plus d’un an après sa sortie quel regard portez-vous sur Projet Harmonie ?

Un regard ému, car ce livre représente une sorte d’aboutissement. J’en ai écrit une première version dans les années 90 (ce qui explique que l’action se déroule à cette période). C’est en me renseignant sur ses possibilités d’édition que j’ai découvert Oxymore et que j’ai publié mes premières nouvelles. En 2010, j’ai décidé de reprendre le manuscrit en profondeur. Il en avait bien besoin, croyez-moi, même si la plupart des idées étaient déjà présentes et plus que jamais d’actualité (cela nous éclaire au passage sur la course du monde : désespérément prévisible). Il est paru en 2012 et a reçu un très bon accueil des lecteurs. Il a même été sélectionné en 2013 pour le Prix révélation adulte des Futuriales. Alors, quand je lis des critiques comme la vôtre, je suis content d’avoir réussi à partager des thèmes qui me tiennent à cœur et je m’émerveille du chemin parcouru.

Projet Harmonie est un livre de divertissement (dans le sens noble du terme), mais il y a également un certain regard sur les abus du pouvoir et les dérives du tout capitaliste, est-ce une mise en garde que vous adressez aux lecteurs ?

En écrivant ce roman, j’avais en tête les films de Bruce Willis. Du rythme, de l’action et un gars qui se retrouve tout seul pour sauver le monde. J’ai voulu renverser les codes du genre : quand Hollywood montre un patriote qui combat des communistes pour défendre l’American way of life au péril de sa vie, je parle d’un gauchiste non moins courageux qui lutte contre un complot capitaliste. Bon… Hollywood profite de l’appui des multinationales pour protéger le système, pendant que Projet Harmonie ne compte que sur sa petite voix pour appeler à l’insurrection populaire. Pourtant, je crois que l’humanité ne peut pas survivre à une société fondée sur le profit à tout prix. Et la poignée qui possède tout (le pouvoir, l’argent, les médias) préfèrera mourir – et nous tous avant eux – plutôt que de l’admettre. Par chance, nous sommes beaucoup plus nombreux qu’eux. On devrait parvenir à les convaincre, quitte à les forcer un peu.

La couverture du livre est sublime, pourriez-vous nous en toucher deux mots ?

Elle est signée Bastien Lecouffe-Deharme. C’est grâce à sa magnifique illustration de La Loi du Désert de Franck Ferric que j’ai découvert les éditions du Riez en 2009. Alors, quand l’éditeur m’a laissé le choix de l’illustrateur pour Un Autre (mon premier roman), je n’ai pas hésité et j’ai choisi Bastien. Il a bien voulu rempiler pour Projet Harmonie et j’en suis très content !

Votre dernier coup de cœur littéraire ?

Peut-être pas le plus récent, mais le plus marquant : il y a quelques années, j’ai découvert José Saramago, un auteur portugais pas assez connu en France malgré le prix Nobel de littérature qu’il a reçu en 1998. Les lecteurs de votre blog devraient aimer L’Aveuglement, entre autres.

Pourriez-vous nous parler de vos projets à venir ?

J’ai entamé la rédaction d’un nouveau roman d’anticipation. Sans trop en dire, ça débute par la disparition subite de tous les habitants d’un hameau des Cévennes. Beaucoup de mystère et pas mal de suspense en perspective ! Je pense le terminer courant 2014.

Et puis, j’ai eu le bonheur de rencontrer Aalehx (Le Pantin sans Visage, éd. du Riez), un dessinateur extrêmement talentueux et néanmoins fort sympathique. Ensemble, nous travaillons sur un projet BD d’aventure/fantastique, une saga à l’esthétique steampunk qui reprend plusieurs des thèmes abordés dans Projet Harmonie. Au vu des premières planches, ça s’annonce grandiose !

Le mot de la fin…

« Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs. » - Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1793, Article 35.

Un grand bravo pour ce superbe roman !

Merci !

Commenter cet article

http://www.creditsprocessing.com 17/04/2014 11:41

Just came to know about your works here through this blog. I liked the extend of work that you have done and the achievements that are added onto the list of your works. I really like the read that you have provided on Christo

Dubruit Danslesoreilles 28/07/2013 22:49

J'attends donc ton avis Kate :)

Black Kat 29/07/2013 13:26

Avec plaisir! :)

Black Kat 28/07/2013 20:03

Belle interview! Merci Du Bruit! Je devrais avoir lu le projet avant la fin de l'été! :)