Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Du bruit dans les oreilles, de la poussiere dans les yeux.overblog.com

Blog culturel. Chroniques littéraires, musicales et interviews

Chronique d'Apres la fin de Barbara Abel

Publié le 24 Novembre 2013 par Dubruit Danslesoreilles in Chroniques

Chronique d'Apres la fin de Barbara Abel

Il y a un an de cela sortait Derrière la haine, un fabuleux thriller psychologique signé Barbara Abel. Aujourd’hui, l’auteure belge nous offre Après la fin, la suite directe de Derrière la haine.

4ème de couverture :

Tiphaine et Sylvain vivent ensemble depuis presque 20 ans. Ils ont connu des moments merveilleux et ont surmonté main dans la main des épreuves difficiles. Comme tant d’autres époux… Aujourd’hui leur couple bat de l’aile et élever Milo, leur fils de 15 ans, n’est pas une partie de plaisir. Une situation qui pourrait être très classique… Si Milo n’était pas leur fils adoptif. Si Milo n’était pas le fils de leur ancien voisin David qui s’est suicidé dans sa propre maison. Si Milo n’était pas le meilleur ami de Maxime, leur fils, décédé brutalement à l’âge de 7 ans. Si Milo n’avait pas hérité de la maison de son père dans laquelle vit désormais la nouvelle famille recomposée. Et si une nouvelle voisine n’était pas venue s’installer précisément dans leur ancienne maison, de l’autre côté de la haie, avec un petit garçon de 7 ans… La fin de Derrière la haine nous a tous bouleversés. Barbara Abel n’en reste pas là. Que deviennent Tiphaine, Sylvain et Milo, ces trois personnages qui ont vécu l’horreur et qui ont inconsciemment choisi de s’imposer l’enfer quotidien en restant dans une maison qui a abrité tant de drames ? Et juste à côté d’une autre maison qui, dès qu’ils en rouvriront la porte, laissera ressortir tous les fantômes du passé ?

MON AVIS :

Alors, qu'y a-t-il après la fin ? Et bien, il y a toujours de la haine !

On retrouve donc Tiphaine, Sylvain et Milo qui tentent de surmonter tant bien que mal les terribles évènements arrivés il y a 7 ans (je ne vous les dévoilerais pas, et oui certains d’entre vous n’ont pas encore lu Derrière la haine, mais chut). Ils sont tous trois meurtris ; l’amour entre Tiphaine et Sylvain est vacillant et Milo pense être devenu une sorte d’ange de la mort qui frappe les personnes qu’il aime.

L’emménagement d’une nouvelle voisine va faire resurgir d’anciens démons.

L’auteure le dit elle-même, son fonds de commerce c’est le quotidien. C’est ce qui fait la force de son écriture. Cette histoire est comme un croisement entre un fait divers lu dans la presse et un épisode de Desperate housewifes. La volonté d’inscrire le récit dans le réel et l’air du temps est flagrante quand Barbara Abel s’attarde sur le jeune Milo. Celui-ci passe beaucoup de temps sur Facebook et joue aux jeux vidéo (Assassin’ s creed, pour les connaisseurs, est même cité)

Vous ne serez pas dépaysé avec cette suite, Barbara Abel est toujours aussi douée pour nous faire entrer dans la tête des personnages. On ressent parfaitement les sentiments, une forte empathie se met en place entre le lecteur et les protagonistes du livre.

J’ai trouvé vraiment intéressant la réflexion sur le comment vivre après avoir commis des actes atroces, et jusque ou est-on capable d’aller par amour pour ses enfants.

Voilà donc un thriller psychologique très réussi, comme son ainé. Il y a vraiment une continuité, d’ailleurs qui sait, nous aurons peut-être droit à un troisième volet...

Fleuve Noir

350 Pages

Novembre 2013

18.5€

Commenter cet article

Black Kat 26/11/2013 15:20

Derrière la haine est dans ma PAL depuis un petit bout de temps... grâce à ton avis sur la suite, je vais vite la dépoussiérer cette haine! ;) Merci Dubruit!

Jean 26/11/2013 13:09

Je suis encore trop empli de "Derrière la haine" pour commencer "Après la fin". Et je concède volontiers que j'ai beaucoup d'appréhensions car, pour moi, "Derrière la haine" se suffisait à lui même. Mais elle a beaucoup de talent, alors, je le lirai mais pas dans l'immédiat. Très beau blog. Amitiés.

Alex-Mot-à-Mots 25/11/2013 11:28

Le premier volet m'avait quelque peu déçu.