Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Du bruit dans les oreilles, de la poussiere dans les yeux.overblog.com

Blog culturel. Chroniques littéraires, musicales et interviews

Chronique de Une semaine dans la vie de Stephen King d'Alexandra Varrin

Publié le 3 Septembre 2014 par Dubruit Danslesoreilles in Chroniques, Semaines spéciales

Chronique de Une semaine dans la vie de Stephen King d'Alexandra Varrin

La venue de Stephen King à Paris en novembre dernier fut un grand événement. En effet, peu d’écrivains ont le pouvoir de mobiliser les foules comme il a pu le faire.

 

L’auteur fait trembler plusieurs générations, et ce sur plusieurs continents. Comment un homme d’apparence si simple peut être si extraordinaire aux yeux de tant de lecteurs ? Comment les livres peuvent avoir autant de d'emprise sur nous ? À quels points participent-ils à notre construction personnelle ?

Voilà quelques-unes des questions qu’énonce Alexandra Varrin dans ce roman hybride. Hybride, car il est tour à tour carnet de route (les cinq jours de la tournée promotionnelle du maître de l’horreur à Paris), étude de textes (L’auteure aborde de manière assez pointue l’œuvre de Stephen King, en particulier La tour sombre) et autobiographie (Alexandra nous parle d’elle et de l’influence des écrits de son idole dans sa vie).

Même si j’ai lu un nombre non négligeable de livres de Stephen King, je ne suis pas un « fan » et j’ai perdu le lien avec son univers il y a bien 15 ans de cela. Cela ne m’empêche pas d’être fasciné par l’homme. Je n’ai donc pas eu de problème avec le côté « technique » de l’ouvrage d’autant plus que la passion d’Alexandra Varrin est communicative.

L’autre point essentiel du livre est l’empathie (mot que l’auteur utilise d’ailleurs souvent) que tout amoureux des livres (admirateur ou non de l’américain) va ressentir pour Alexandra.

Fait amusant, j’ai tout comme elle découvert l’univers de la littérature fantastique en première année de collège, un exemplaire de Christine entre les mains. Mais surtout, je suis en totale adéquation avec sa philosophie de vie et son regard sur les livres, ces petits objets faits de papier qui nous transportent vers d’autres horizons comme autant de navettes spatiales partant conquérir les recoins les plus éloignés de notre système solaire. Elle le dit si bien : « La magie que la fiction nous apporte est toute la lumière dont nous avons besoin. Le reste n’est que ténèbres. »

Vous l’avez compris, j’ai trouvé ce texte fabuleux. Souvent drôle, Alexandra Varrin m’a embarqué dans son monde qui n’est pas si éloigné du mien et certainement proche du vôtre si vous lisez ces quelques lignes.

J’ai très envie de découvrir d’autres facettes de cette jeune écrivaine pour qui les mots sont avant tout une histoire de passion. (ndlr : chose faite depuis comme vous avez eu l’occasion de le voir tout au long de cette semaine spéciale Alexandra Varrin)

 

4ème de couverture :

Du 12 au 16 novembre 2013, Stephen King a passé une semaine à Paris pour promouvoir son nouveau livre, Docteur Sleep. L'occasion pour des milliers de lecteurs de rencontrer leur auteur fétiche, et pour Alexandra Varrin de transformer cet événement exceptionnel en véritable quête identitaire et introspective.
Au cours des cinq rendez-vous qui jalonnent cette semaine, elle se replonge dans l'oeuvre monumentale de son idole, et poursuit, tout en interrogeant notre rapport à la fiction, son propre autoportrait.

 

Editions Léo Scheer

Septembre 2014

19€

Commenter cet article